ALERTE INFO
10:09 Perquisition à LFI : trois mois de prison avec sursis pour Jean-Luc Mélenchon

Dijon : une enseignante convoquée par le rectorat pour avoir critiqué Emmanuel Macron

Dijon : une enseignante convoquée par le rectorat pour avoir critiqué Emmanuel Macron©Panoramic

, publié le jeudi 20 décembre 2018 à 18h45

Une enseignante dijonnaise a été convoquée par le rectorat pour avoir critiqué Emmanuel Macron, rapporte franceinfo.

Sophie Carrouge, professeure au lycée Le Castel de Dijon, a été convoquée ce jeudi 20 décembre au rectorat de Dijon, révèle franceinfo. La raison ? L'enseignante a critiqué ouvertement le chef de l'État dans une tribune publiée le 12 décembre dernier sur le site dijoncter.info et intitulée "Le grand chef blanc a parlé". "Emmanuel Macron est terne, Emmanuel Macron est vieux, Emmanuel Macron n'est pas un président. Emmanuel Macron est un commercial arrivé au pouvoir par le pouvoir des urnes funéraires", ou encore "Les jeunes Indiens sont sommés de ranger leurs flèches dans leur carquois au plus vite sinon ils finiront empalés sur le totem de justice et le grand chef blanc les enduira de goudron et de plume", pouvait-on ainsi lire dans sa tribune.

Contactée par franceinfo, Sophie Carrouge, engagée dans la défense des lycéens sans-papiers, explique avoir été "ivre de rage" après le discours d'Emmanuel Macron, en particulier lorsqu'il a lâché le mot "immigration". Le rectorat pour sa part estime que l'enseignante est sortie de son obligation de réserve.

Reçue cet après-midi au rectorat, l'enseignante n'a pas été sanctionnée. "Ça s'est bien passé. On lui a juste rappelé qu'elle devait s'exprimer en tant que Sophie Carrouge fonctionnaire plutôt que Sophie Carrouge enseignante. Mais il n'y aura pas de suites disciplinaires", a indiqué au Parisien Isabelle Chevillet, secrétaire départementale du syndicat Snes-FSU.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.