EN IMAGES. "Gilets jaunes" à La Réunion : le mouvement vire à la flambée de violences

  • info
  • photos
Depuis le début de la mobilisation, il y a cinq jours, l'île, paralysée par les "gilets jaunes", est en proie à des violences urbaines. Trente membres des forces de l'ordre, 16 policiers et 14 gendarmes, ont été blessés, dont un commandant du GIPN qui a perdu une main. Un couvre-feu a été instauré mardi dans 14 des 24 communes. 
Chargement en cours
Cinq jours de violences
Cinq jours de violences
Des manifestants affrontent les CRS, le 21 novembre au Port. Au total, il y a eu "109 interpellations, 30 blessés parmi les forces de l'ordre (16 policiers et 14 gendarmes), à peu près une cinquantaine de barrages, un millier de manifestants", a détaillé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux mercredi.
1/10
Orange avec AFP

Vos réactions doivent respecter nos CGU.