EN IMAGES. Champs-Élysées : les stigmates d'une journée de violences

  • info
  • photos
La deuxième grande journée de mobilisation des gilets jaunes samedi 24 novembre, "acte 2", a été marquée par des affrontements entre des manifestants et les forces de l'ordre sur les Champs-Élysées. Près de 8.000 "gilets jaunes", et parmi eux, une minorité de casseurs, s'y étaient massés malgré l'interdiction d'y manifester. Incendies, vitrines cassées, mobiliers urbains arrachés, l'avenue, symbole du luxe, a été le théâtre d'incidents violents. Dimanche, "la plus belle avenue du monde" s'est réveillée groggy, portant les stigmates d'une journée de heurts.
Chargement en cours
Des amas de barrières de chantier
Des amas de barrières de chantier
Les barrières sont entassées le long de la chaussée. La veille, les manifestants les ont utilisées comme des barricades.
1/10
Orange avec AFP

Vos réactions doivent respecter nos CGU.