France

Deux touristes retrouvés morts après une sortie en rafting dans les Hautes-Alpes

Piégés par le débit, deux touristes sont morts, victimes d'un accident mortel lors d'une sortie en rafting. Le groupe, composé d'une dizaine de personnes, n'était pas encadré par des professionnels, rapporte Midi Libre.

C'est le quatrième drame en eaux vives en seulement une semaine dans les Alpes du Sud. Le groupe, de nationalité tchèque, s'est retrouvé piégé par le débit ce 17 juin, comme le rapporte Midi Libre. L'une des deux victimes, un homme et une femme d'une soixantaine d'années, est morte sur place, l'autre, hospitalisée en urgence, n'a pas survécu.

Un débit particulièrement fort

Le groupe de touristes, composé d'une dizaine de personnes, non encadré par des professionnels, était réparti dans deux embarcations. Un raft situé non loin de l'accident, à proximité de Château-Ville-Vielle, a pu alerter les secours. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les causes exactes du décès.

Thomas Pascal, président du syndicat national des guides professionnels de canoë-kayak, mettait en garde les touristes des conditions peu propices au rafting. Selon lui, la difficulté vient principalement des mouvements d'eau causés par les roches recouvertes par le courant. "Par exemple, un rocher qui habituellement sort de l’eau et ne pose aucun problème, va être recouvert et derrière, créer un mouvement d’eau qui peut être violent et piéger un kayakiste", témoigne-t-il auprès de France 3 Région. Le 16 juin, un jour avant la mort des deux touristes tchèques, un autre décès était à déplorer dans les Alpes-de-Haute-Provence. Un kayakiste de 62 ans, mis en difficulté dans la rivière du Gyr, n'a pas survécu à la traversée non plus.

publié le 18 juin à 15h27, Gabriel Gadré, 6Médias

Liens commerciaux