Deux-Sèvres : Emmanuel Macron adresse un mot d'encouragement à un jeune couple ayant repris une boulangerie

Deux-Sèvres : Emmanuel Macron adresse un mot d'encouragement à un jeune couple ayant repris une boulangerie©Panoramic
A lire aussi

publié le mardi 26 janvier 2021 à 10h35

Maxime Bille (20 ans) et sa compagne Chloé Macé (18 ans) ont repris début décembre une boulangerie à Beugnon-Thireuil, un petit village des Deux-Sèvres. Comme le rapporte BFM TV, le jeune couple a eu la surprise de recevoir, lundi 25 janvier, un message d'encouragement écrit sur Facebook par Emmanuel Macron. 

Ils n'ont pas eu peur de se lancer.

Respectivement âgés de 20 ans et 18 ans, Maxime Bille et Chloé Macé ont repris, le 1er décembre dernier, une boulangerie située à Beugnon-Thireuil. Une excellente nouvelle pour les quelque 700 habitants de ce petit village des Deux-Sèvres, car le local était vide depuis un an. Le contexte sanitaire et les incertitudes financières pouvant y être liées n'ont donc pas eu raison de la motivation du jeune couple, qui a raconté à France Bleu Poitou avoir bénéficié d'un coup de pouce de la municipalité ("la mairie a investi 38 000 euros de matériel") afin de s'installer.


Moins de deux mois après le début de leur aventure, les deux boulangers ont eu droit à une surprise lundi 25 janvier. En consultant la page Facebook de leur établissement, ils sont en effet tombés sur un message d'Emmanuel Macron. "En reprenant la boulangerie de ce village, vous participez à quelque chose de très important : la vie de la Nation. Au sens propre," a d'abord affirmé le chef de l'État, comme relayé par BFM TV. 

"Vous êtes la proximité retrouvée" 

"J'ai voulu vous adresser un mot de reconnaissance, pour ce que vous faites et représentez pour votre village, a poursuivi le président de la République. Un mot d'encouragement - car nous avons besoin de vous, votre rôle est essentiel. Un mot d'espoir, aussi - car c'est bien cela que votre arrivée incarne pour les habitants de Beugnon-Thireuil : vous êtes la proximité retrouvée." De quoi renforcer encore davantage l'enthousiasme de Max et Chloé, qui ambitionnent à terme de "gérer plusieurs établissements," comme ils l'ont révélé à la radio locale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.