Deux-Sèvres : à 91 ans, il tue sa voisine de chambre à coups de canne

Deux-Sèvres : à 91 ans, il tue sa voisine de chambre à coups de canne

L'homme a été placé dans une unité psychiatrique.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 03 janvier 2018 à 14h54

Un homme de 91 ans a tué une de ses voisines de chambre à coups de canne, dans la nuit de mardi à mercredi, dans une maison de retraite de Celles-sur-Belle, près de Niort (Deux-Sèvres). Le nonagénaire a également blessé une autre octogénaire.

L'auteur des violences a été interné dans un établissement spécialisé en raison de son état psychologique, a-t-on précisé à l'AFP de source proche de l'enquête. Le nonagénaire n'était jusqu'alors pas connu pour être violent, a souligné la direction de l'Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de Celles-sur-Belle.

Le drame a été découvert par le personnel de la maison de retraite mercredi vers 01H30, alors que le vieillard venait de tuer une femme de 84 ans, en fin de vie, et commençait à s'en prendre à une autre pensionnaire, âgée de 86 ans, qui a été hospitalisée. L'enquête criminelle a été confiée aux gendarmes de la compagnie de Niort.

En décembre 2016, une octogénaire souffrant de la maladie d'Alzheimer avait tué une autre patiente de 85 ans dans une maison de retraite d'Agen. Une information judiciaire contre X pour homicide volontaire avait été ouverte à l'époque.

 
54 commentaires - Deux-Sèvres : à 91 ans, il tue sa voisine de chambre à coups de canne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]