Deux heures de colle pour avoir demandé la main de Brigitte Macron ?

Deux heures de colle pour avoir demandé la main de Brigitte Macron ?©Wochit

6Medias, publié le mardi 13 mars 2018 à 14h15

La Première dame Brigitte Macron et le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer étaient en visite dans un lycée de Dijon le 5 mars dernier, dans le cadre de la lutte contre le harcèlement scolaire. Une visite dont le déroulement ne se serait pas tout à fait passé comme prévu, à moins que...



Selon Le Bien Public le 9 mars dernier, plusieurs lycéens présents dans la foule avaient accueilli la femme du président en lui lançant : "Brigitte, épouse-moi !". Dans un premier temps, le Bien Public indiquait que ce trait d'humour n'avait pas été du tout du goût de la direction de l'établissement. Selon le journal, les élèves incriminés n'ayant pas souhaité se dénoncer avaient été sanctionnés de deux heures de colle et étaient tous passés en conseil de discipline.

Or, Le Bien Public a fait une rectification ce mardi, puisque le proviseur du lycée Carnot a démenti. "La visite s'est déroulée dans l'enthousiasme général. Et je n'ai pas quitté ni M. Blanquer ni Mme Macron. Je n'ai vécu aucun incident ressemblant de près ou de loin à ce qui a été évoqué dans l'article. Mes élèves s'étant très bien comportés, je les ai simplement publiquement remerciés", a ainsi déclaré Michel Grey dans un communiqué.

À la suite de ce rectificatif, le Bien Public a ironisé : "L'auteur de l'erreur ne sera pas collé, mais devra copier 100 fois que toute information, même légère, doit être vérifiée."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.