Deux Français sur trois sont opposés à une deuxième journée de solidarité, selon un sondage

Deux Français sur trois sont opposés à une deuxième journée de solidarité, selon un sondage©LUDOVIC MARIN / AFP

franceinfo, publié le lundi 23 avril 2018 à 23h02

L'idée du gouvernement ne passe pas. Deux Français sur trois (65%) se disent opposés à la création d'une deuxième journée de solidarité, selon un sondage OpinionWay et ComdataGroup pour Les Echos et Radio Classique, publié lundi 23 avril. Cette nouvelle journée travaillée mais non payée pour les salariés a été évoquée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le président Emmanuel Macron pour financer la prise en charge de la dépendance.

Seulement 32% des personnes interrogées se disent favorables à cette piste. Une majorité (55% des personnes interrogées) se dit favorable à ce que l'État rende l'assurance dépendance obligatoire, comme c'est le cas pour l'assurance automobile et l'assurance habitation, contre 43% qui y sont opposés.

Large soutien aux

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.