Des "Volontaires du tourisme" déployés à Paris pendant les fêtes

Des "Volontaires du tourisme" déployés à Paris pendant les fêtes

Quelque 150 "Volontaires", habillés de gilets violets, accueilleront du 23 décembre au 7 janvier les visiteurs au Musée du Louvre, au Château de Versailles, sur les Vedettes de Paris, aux Galeries Lafayette ou ...

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 22 décembre 2017 à 11h02

Des "Volontaires du tourisme" vont être déployés à Paris durant les fêtes pour renseigner les touristes, qui reviennent en nombre dans la capitale, a annoncé vendredi la Région Ile-de-France.

Quelque 150 "Volontaires", habillés de gilets violets, accueilleront du 23 décembre au 7 janvier les visiteurs au Musée du Louvre, au Château de Versailles, sur les Vedettes de Paris, aux Galeries Lafayette ou encore à Disneyland Paris.

Il s'agit pour la plupart d'étudiants en tourisme venus de BTS, Master ou encore CFA.

L'initiative de la Région avait été mise en place fin 2015 pour relancer un tourisme francilien en berne après les attentats de 2015. 700 Volontaires avaient déjà été déployés lors des fêtes de fin d'année 2016 et les vacances d'été 2017, alors que la fréquentation touristique reprenait petit à petit. 

Au cours des dix premiers mois, 2017 a déjà signé la meilleure performance des dix dernières années en termes d'arrivées hôtelières, à hauteur de 28,2 millions pour la capitale et sa région.

Sur l'ensemble du territoire français, la fréquentation touristique devrait être comprise entre 88 et 89 millions d'arrivées de visiteurs internationaux pour l'année 2017, indiquait il y a quelques jours le quai d'Orsay, parlant de "record historique".

 
5 commentaires - Des "Volontaires du tourisme" déployés à Paris pendant les fêtes
  • pas besoin de volontaires ils arrivent du monde entier !
    il y a juste à trier !

  • Il est écrit : " Au cours des dix derniers mois , 28,2 millions de touristes pour la capitale et sa région "
    Ces 28,2 millions de personnes ont dépenser sûrement beaucoup, beaucoup d'argent le chiffre ne le dit pas , il reste secret ....et ce qui me fait réagir, c'est d'exploiter tous ces jeunes , en leur mettant l'étiquette " volontaires du tourisme " Allez mon petit va donner les renseignements , pour tout salaire tu auras une belle chasuble violette " ! Je comprend maintenant pourquoi tant d'emploi non pourvu dans tous les domaines , on veut faire travaillé les jeunes gratuits et ne rien redistribuer....C'est comme cela qu'on va s'en sortir !

  • n'est-ce pas du "travail dissimulé" ?

  • avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    Avant, c'était un job saisonnier... et payé. C'est un peu facile, le recours au bénévolat.

    Le bénévolat cela n'existe pas ! Si on vous offre une tasse de café parce qu'il fait froid, ce n'est plus du bénévolat ! OK la tasse de café n'est pas une rémunération au sens propre du terme.

    avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    En termes juridiques, le bénévolat est une activité professionnelle non salariée. La tasse de café n'entre pas en ligne de compte. Et puis vous travailleriez pour une tasse de café, vous ? Moi non plus.

  • J'ose espérer que ces 'jeunes étudiants ' vivant sur Paris sont rémunérés pour cette prestation qui si elle est bien faite ne sera pas de tout repos et n’oublions que son but sera d’attirer encore plus les touristes afin que ceux ci heureux dépensent encore plus d'euros sur Paris - business is business pour reprendre l’idéologie de nos amis anglo-saxons

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]