Des tags antisémites visent le maire d'une commune accueillant des réfugiés

Des tags antisémites visent le maire d'une commune accueillant des réfugiés
La commune de Thal-Marmoutier (Bas-Rhin) est tournée vers l'accueil et l'insertion des réfugiés

, publié le samedi 22 juin 2019 à 14h12

Le maire du visage alsacien Thal-Marmoutier (Bas-Rhin) a été visé par des inscriptions racistes et antisémites pour avoir mis en place l'accueil de réfugiés politiques dans sa commune. 

C'est sur la mairie d'une autre commune que les messages adressés au maire de Thal-Marmoutier (Bas-Rhin) ont été découverts. Ce vendredi 22 juin, Emmanuel Macron et l'élu local, Jean-Claude Distel, ont été visés par des insultes antisémites et racistes inscrites sur la façade arrière de la mairie de Schirroffen, rapporte les Dernières Nouvelles d'Alsace.



Ces tags attaquent Jean-Claude Distel sur sa politique migratoire locale tournée vers l'accueil et l'insertion des migrants. L'édile organise en effet l'hébergement de réfugiés originaires d'Afrique Subsaharienne par 800 habitants de Thar-Marmoutier, depuis fin 2017. Ces inscriptions comparent Jean-Claude Distel à Watler Lübcke, un élu local allemande engagé en faveur de l'accueil des réfugiés, assassiné le 2 juin dernier, d'après le média local. 


Il y a quelques mois, plusieurs inscriptions racistes ainsi que des croix gammées avaient déjà été retrouvées sur le murs de la mairie de Thar-Marmoutier, mais aussi sur les façades des logements de certains élus, devant une école primaire et sur une ancienne synagogue. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.