Des synagogues parisiennes ciblées par un fiché S

Des synagogues parisiennes ciblées par un fiché S ©Panoramic

publié le vendredi 01 octobre 2021 à 18h45

Interpellé en septembre dernier, un homme fiché S aurait tenté de se procurer une kalachnikov et aurait effectué des recherches sur des synagogues parisiennes, rapporte RTL ce vendredi 1er octobre en soirée.

En septembre dernier, un homme a été interpellé à Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis. Ce dernier a été arrêté pour tentative d'achat d'un fusil d'assaut sur le darknet.

RTL rapporte vendredi 1er octobre que le suspect âgé de 27 ans aurait effectué de minutieuses recherches sur des lieux de culte de la communauté juive à Paris. En outre, les enquêteurs auraient trouvé à son domicile des textes jihadistes. Pour les enquêteurs, ces éléments laissent à penser que l'individu avait un projet d'attentat contre la communauté juive.   


Prêt à rejoindre la Syrie

Toujours d'après les informations de RTL, le suspect aurait cherché à connaître les modalités pour un départ en Syrie, afin de rallier des groupuscules islamistes. Si l'individu justifie l'achat de ce fusil d'assaut par sa volonté d'effectuer du tir sportif, les éléments de l'enquête font davantage peser la balance en faveur de la thèse de l'attentat. Fiché S depuis cet été, le suspect avait au préalable été repéré en raison de ces liens avec d'autres individus fichés S. À ce jour, le ministère de l'Intérieur n'a toutefois pas encore considéré officiellement ce dossier comme un attentat déjoué.

La communauté juive régulièrement visée

Ces dernières années, la communauté juive de France a souvent été la cible des terroristes. En 2012, une école juive de Toulouse avait été visée par Mohammed Merah, faisant quatre victimes dont trois enfants. En 2015, deux jours après les attentats contre Charlie Hebdo, un supermarché casher (code alimentaire de la communauté juive) de la porte de Vincennes à Paris, avait été le théâtre d'une prise d'otages. Quatre personnes y avaient été assassinées

Vos réactions doivent respecter nos CGU.