Des jihadistes infiltrés dans des ambassades de France ?

Des jihadistes infiltrés dans des ambassades de France ?
L'ambassade de France à Londres le 8 janvier 2015. (Illustration)

Orange avec AFP, publié le mercredi 06 septembre 2017 à 14h03

SÉCURITÉ. Selon Le Canard Enchaîné, plusieurs personnes travaillant dans les représentations françaises à Londres et à Doha étaient liées à des mouvements jihadistes.

La sécurité des ambassades a été largement abordée lors de la Semaine des ambassadeurs, qui s'est tenue la semaine dernière à Paris.

Elle laisserait pourtant à désirer, selon des informations du Canard Enchaîné. L'hebdomadaire révèle mercredi 6 septembre que les ambassades de France de Londres (Royaume-Uni) et de Doha (Qatar) auraient fait l'objet de tentatives d'infiltration jihadiste.

Au Qatar, des agents de sécurité locaux avaient partie liée avec des jihadistes, tandis qu'à Londres, un salarié de l'intendance s'est révélé être un radicalisé. Pire encore, il avait recruté pour des travaux d'entretien des employés "eux-même soupçonnés de sympathie pour la mouvance terroriste". "Il y a un vrai problème avec les agents locaux. Tu peux tomber sur de drôles de types", résume un diplomate.

"Des mesures très fortes ont été prise pour sensibiliser les personnels à toute radicalisation. Les échanges avec les services locaux de renseignements avant d'habiliter des personnels locaux ont été intensifiés ", assure néanmoins Agnès Romatet-Espagne, la porte-parole du Quai d'Orsay. De fait, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a obtenu 67 millions d'euros pour renforcer la sécurité des représentations françaises à l'étranger.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.