Des Français momentanément privés de carte d'identité, le nom de leur commune étant trop long pour le nouveau format

Des Français momentanément privés de carte d'identité, le nom de leur commune étant trop long pour le nouveau format
La nouvelle carte d'identité, mise en circulation en 2021.

publié le jeudi 14 octobre 2021 à 15h05

Le nom de Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly est incompatible avec le format "carte bleue" de la nouvelle carte d'identité. "Des évolutions techniques sont en cours" et le problème devrait être résolu d'ici "la fin de l'année".

Mauvaise surprise pour les habitants de Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly dans la Somme. Des Français souhaitant obtenir une nouvelle carte nationale d'identité ont vu leur demande retardée.

La raison ? Le nom de leur commune, avec ses 38 caractères, est trop long et de ce fait incompatible avec le format "carte bleue" du nouveau document qui a été mis en circulation cette année, a expliqué le maire jeudi 14 octobre, confirmant une information du Courrier Picard.



L'élu (divers gauche) Raynald Boulenger a expliqué à l'AFP avoir été alerté par un habitant qui ne parvenait pas à obtenir le document, dont il avait besoin pour passer rapidement son code de la route. "Une autre personne s'est retrouvée coincée pour rédiger des actes notariés", a indiqué la mairie. Au total, "cinq ou six personnes" sur cette commune d'environ 1.300 habitants ont été concernées, a expliqué Raynald Boulenger, précisant que les faits remontent à "mars et avril" dernier.

Après que la préfecture a été alertée, une solution a été trouvée : une carte d'identité provisoire a été éditée avec le nom de la commune limité à "Saint-Quentin-La-Motte", le temps que le problème soit résolu d'ici "la fin de l'année", selon l'édile. Les habitants recevront alors une nouvelle carte d'identité avec le nom complet, a-t-il précisé.

"Des évolutions techniques sont en cours et devraient être opérationnelles avant la fin de l'année 2021", a-t-on également expliqué place Beauvau au Courrier Picard, en affirmant que de "l'espace supplémentaire" serait libéré pour les noms de commune particulièrement longs.

De fait, les habitants de Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly ne sont pas les seuls concernés par le problèmes. Le lieu de naissance devant aussi figurer sur les cartes d'identité, ceux qui sont nés dans cette commune tout en résidant ailleurs sont également concernés. 

En outre, plus d'une dizaine de localités possèdent des noms particulièrement longs : Montigny-Mornay-Villeneuve-sur-Vingeanne (Côte-d'Or), Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont (Calvados) ou encore Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (Marne).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.