"Des fissures, des plafonds qui se décrochent" : à Nancy, une quarantaine de maisons vont être détruites en raison de la sécheresse

"Des fissures, des plafonds qui se décrochent" : à Nancy, une quarantaine de maisons vont être détruites en raison de la sécheresse©MAXPPP

franceinfo, publié le vendredi 09 novembre 2018 à 15h17

Dans les deux ans à venir, l'Office métropolitain de l'habitat (OMH) du Grand Nancy va faire démolir une quarantaine de pavillons dans le quartier d'Haussonville. Les fissures, apparues il y a trois ans sur certaines maisons, ont empiré, en raison de périodes de sécheresse sur un sol argileux. Le bailleur ne veut prendre aucun risque, a constaté France Bleu Sud Lorraine.

L'étude commandée par l'OMH est sans appel. Elle place une quarantaine de pavillons sur une large bande rouge, ce qui signifie l'existence d'un aléa élevé, voire très élevé. "Cela fait 53 ans que j'habite ici. Partir de mon quartier, c'est toute ma jeunesse...", se désole un habitant dont la maison est concernée par le périmètre de destruction. "Je pense que toutes les maisons sont perdues", renchérit

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.