Dépistages : Oliver Véran annonce une liste de personnes prioritaires

Dépistages : Oliver Véran annonce une liste de personnes prioritaires©Panoramic

publié le jeudi 17 septembre 2020 à 18h20

Le ministre de la Santé qui a pris le ce jeudi 17 septembre, alors que la France craint une deuxième vague, a établi une liste de personnes prioritaires à l'accès aux tests de dépistage du coronavirus. 

Les files d'attente des centres de dépistages du Covid-19 s'allongent et le personnel est sous pression face à la demande. Alors que la France vient de franchir le cap des 1,2 million de tests hebdomadaires réalisés, le ministre de la Santé Olivier Véran a souhaité hiérarchiser les prises en charge. "Nous avons instauré une doctrine de priorisation des tests", explique-t-il. "Les personnes symptomatiques, les soignants, les cas contacts, les personnes avec une prescription" seront ainsi désormais systématiquement prioritaires.

Les autres devront patienter.



« Si vous n'êtes pas prioritaires, il faut accepter d'attendre plusieurs jours pour se faire tester. Il ne sert à rien de se faire tester trop souvent. Le test n'est pas un geste barrière », a affirmé le ministre. 20 centres de prélèvement seront déployés en Île-de-France pour les publics prioritaires à compter de lundi prochain. Olivier Véran précise également : « Les cas contacts de cas contacts ne sont pas des cas contacts ». Traduction : ils ne font pas partie de cette fameuse liste !


Les tests antigéniques, l'espoir de raccourcir les délais

Le gouvernement mise aussi gros sur les tests rapides dits "antigéniques", détectant le virus en 15 à 30 minutes sans analyse en laboratoire, pour réduire les files d'attente. Cinq millions de tests antigéniques ont ainsi été commandés pour début octobre. "Il pourrait devenir un complément utile, notamment dans les stratégies de dépistage". Et Olivier Véran d'annoncer une expérimentation, toujours en Île-de-France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.