Denis Baupin invité au ministère, Cécile Duflot harcelée sur le net

Denis Baupin invité au ministère, Cécile Duflot harcelée sur le net©Wochit

6Medias, publié le mardi 12 février 2019 à 15h45

Le procès en diffamation intenté par Denis Baupin, accusé de harcèlement et agressions sexuelles par six femmes, s'est ouvert la semaine dernière.

Des audiences pour lesquelles le principal intéressé s'est fait porter pâle. Le Figaro révèle que pendant que les six femmes témoignaient, l'ex-député a quant à lui été convié à un dîner au ministère de la Transition écologique.


Invité par François de Rugy, Denis Baupin a pu retrouver autour de la table ses anciens collègues chez EELV : Véronique Massonneau et l'ex-secrétaire d'État Jean-Vincent Placé.

Un dîner "amical et convivial" d'après un participant au Figaro. Dans la semaine, une autre de ses anciennes collègues avait quant à elle témoigné contre lui lors du procès.

En effet, jeudi dernier, Cécile Duflot a raconté à la barre avoir été agressée sexuellement par Denis Baupin en 2008 au Brésil. Depuis son témoignage, l'ex-ministre du Logement se dit victime de cyberharcèlement. Sur son compte Twitter, Cécile Duflot a d'ailleurs relayé certains messages injurieux qu'elle a reçus.

À la suite de ces nombreux messages d'insultes, Cécile Duflot a décidé de porter plainte, rapporte LCI ce mardi. Par l'intermédiaire de son avocat, elle a fait part de sa décision. "Je viens de déposer une plainte dans l'intérêt de Cécile Duflot, suite au harcèlement concerté dont elle a été victime ces derniers jours sur Twitter", a dévoilé son avocat Me Tewfik Bouzenoune.



Impliqué dans la polémique du dîner avec Denis Baupin, François de Rugy a quant à lui réagi ce mardi 12 février sur l'antenne d'Europe 1. L'ancien cadre d'EELV, visiblement embarrassé, a affirmé "qu'il ne savait pas que le procès allait avoir lieu", tout en regrettant "une concordance de calendrier qui était malvenue".


Le ministre de la Transition écologique a aussi assuré qu'il n'était pas un "soutien" de Denis Baupin. "On m'a demandé de témoigner des deux côtés dans ce procès, j'ai toujours refusé de le faire", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.