DÉCRYPTAGE. Pourquoi le glyphosate, le désherbant le plus utilisé en France, fait-il polémique ?

DÉCRYPTAGE. Pourquoi le glyphosate, le désherbant le plus utilisé en France, fait-il polémique ?
Un engin agricole épand des pesticides dans un champ, le 15 juin 2015 à Bailleul (illustration)
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 25 septembre 2017 à 12h30



La Commission européenne devrait étudier la question de l'autorisation du glyphosate au début du mois d'octobre. La France a annoncé qu'elle voterait contre la proposition de la Commission et Paris dispose d'une position-clé dans ce scrutin. Beaucoup de pays ne se sont pas prononcés sur la question jusqu'à présent. Selon les ONG, le Portugal partagerait la position de la France.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
33 commentaires - DÉCRYPTAGE. Pourquoi le glyphosate, le désherbant le plus utilisé en France, fait-il polémique ?
  • Dans notre petite commune, nous avons testé le désherbage thermique. Cela se fait à 2 personnes, une qui tient le brûleur et une autre qui tire la bouteille de gaz, c'est pas rapide et il faut stocker un nombre important de bouteilles dans un local adapté. Rappel: notre petite commune n'a pas les moyens financiers d'embaucher. Pendant ce temps, l'herbe pousse.

    Alors,......j'attends toujours vos solutions réalistes. Par avance, merci.

    vous êtes à la campagne et vous n'aimez pas les herbes ? je suis aussi à la campagne et de temps en temps je coupe, parfois je verse l'eau bouillante qui à fait cuire mes patates sur ce que vous appeler mauvaises herbes !..

  • Il serait dangereux en France ... mais pas dans le reste du monde, à commencer par nos voisins européens ?
    On va importer des produits du Canada qui, eux, sont très loin des "interdictions françaises par mesure de précaution"
    Conclusion : on augmente, encore, les interdictions et frais supplémentaires à nos agriculteurs, et on importe moins cher ailleurs !
    Totalement incohérent

    quand on veut fermer les yeux c'est plus tranquille et plus facile !...

  • Quand je lis dans cet article "Récemment, la présence de glyphosate a même été repérée dans des céréales" il y a de quoi être scandalisé. En effet, il faut savoir que le glyphosate, cet herbicide cancérigène, est utilisé par nos braves et dévoués agriculteurs soucieux de notre santé et de l'environnement pour détruire des mauvaises herbes dans des parcelles de céréales et ceci très peu de temps avant la récolte. La raison, simplement parce que les mauvaises herbes encore vertes dans le blé (généralement des graminéees qui , de la même famille que le blé ne sont donc pas détruites par les herbicides utilisés pour le blé) vont être desséchées et favoriser la progression de la moissonneuse lors de la récolte. Le blé lui ne craint plus rien, il est déjà presque mûr.

    Deux remarques :
    - d'une part le glyphosate est reconnu comme probablement non cancérigène par la quasi-totalité des agences mondiale (à part le CIRC), ce qui ne lui enlève rien de ses autres dangers, comme la pollution de l'eau suite à sa non-dégradabilité;
    - d'autre part, le glyphosate est utilisé principalement en interculture. L'utilisation en pré-récolte dont vous parlez est surtout répandue au Royaume-Uni ainsi qu’en Roumanie et en Hongrie. Je pense qu'une telle utilisation devrait être formellement interdite, comme toute utilisation de produits phytosanitaires avant récolte....

    C'est quoi une mauvaise herbe, celui qui utilise le glyphosate et tout autre produit phytosanitaire, se moque éperdument de la santé des consommateur, son seul intérêt est la rentabilité de ses terres et le moins de travail possible, le fait qu'il stérilise ses propres terres et qu'il devient de plus dépendant de Monsanto ne lui effleure même pas l'esprit,. Il s'empoisonne, ainsdi que ses enfants et les consommateurs mais cela n'a pas d'importance ...

  • certains agriculteurs , pas tous heureusement , veulent un maximum de rendement pour un minimum de travail aux dépends de la santé des consommateurs

  • Je ne comprends pas les agriculteurs, veulent-ils la destruction de leur terre? Pour ma part, je fais de la cuisson de bois pour la durabilité au lieu d'utiliser des produits chimiques, dit bois autoclaves...Dans la vie, il faut se bouger pour trouver des solutions...

    C'est pourtant si simple, que ces agriculteurs sont naïfs !