Déconfinement : une dizaine de départements restent en sursis

Déconfinement : une dizaine de départements restent en sursis
Avec une incidence dépassant 400 cas pour 100.000 habitants, Paris fait partie de la dizaine de départements qui pourraient ne pas être déconfinés le 19 mai.

publié le jeudi 29 avril 2021 à 18h09

Les quatre étapes du déconfinement annoncées jeudi par Emmanuel Macron dans la presse quotidienne régionale seront nationales, mais des 'freins d'urgence' sanitaires pourraient être activés dans les territoires où le virus circulerait trop", prévient le chef de l'Etat. 

Couvre-feu, terrasses, salles de sport... Emmanuel Macron a dévoilé jeudi 29 avril dans la presse un calendrier du déconfinement "en quatre étapes", qui devrait s'accélérer entre le 19 mai avec la réouverture des terrasses et des lieux culturels et le 30 juin avec la levée du couvre-feu.

Des mesures appliquées non pas de façon territorialisée, comme l'avaient évoqué plusieurs membres du gouvernement, mais dans toute la France au même moment... Si tout se passe bien. 



"J'ai bon espoir que la France entière pourra passer à l'étape du 19 mai. Les mesures seront nationales, mais nous pourrons actionner des 'freins d'urgence' sanitaires dans les territoires où le virus circulerait trop", prévient le chef de l'Etat. "Ils s'appliqueront dans une métropole ou un département en fonction de trois critères : le taux d'incidence qui dépasserait à nouveau 400 infections pour 100.000 habitants, une augmentation très brutale de ce taux et une menace de saturation des services de réanimation. Si cela se produit, le gouvernement, en concertation avec les préfets et les collectivités locales, bloquera les réouvertures", précise encore Emmanuel Macron. 

Selon lui, "à l'heure actuelle, il y a dix départements dans lesquels l'incidence dépasse 400 cas pour 100.000 habitants". Selon les derniers chiffres de Santé Publique France, huit départements sont en réalité dans cette situation : la quasi-totalité des départements d'Île-de-France : Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne, l'Essonne et la Seine-et-Marne, mais aussi les Bouches-du-Rhône et l'Oise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.