Déconfinement : les réservations SNCF repartent à la hausse

Déconfinement : les réservations SNCF repartent à la hausse
(Photo d'illustration)

publié le mercredi 28 avril 2021 à 17h52

A quelques jours de la levée prévue des restrictions de déplacement, la SNCF enregistre ces derniers jours 150.000 ventes de billets quotidiennes. Dans ce contexte, la compagnie ferroviaire a revu son offre à la hausse. 

"Visiblement, les Français ont envie de partir".

Depuis que le Premier ministre Jean Castex a annoncé le 22 avril une levée des contraintes de déplacement en journée à partir du 3 mai, les réservations SNCF repartent à la hausse, note mercredi 28 avril Christophe Fanichet, le président-directeur général de SNCF Voyages, dans les colonnes du Parisien



Depuis plusieurs jours, la compagnie ferroviaire enregistre 150.000 ventes de billets quotidiennes. "Sur le plan géographique, les trains vers l'Ouest (Bretagne, Aquitaine, Pays de la Loire) et le Sud-Est font le plein, contrairement à ceux vers les Hauts-de-France ou le Grand-Est. Par exemple, tous nos trains pour remonter vers Paris depuis la côte Atlantique sont déjà complets le dimanche 16 mai", soit le dernier jour du pont de l'Ascension, explique M. Fanichet. 

Dans ce contexte, la SNCF va renforcer son service à partir du 3 mai, passant progressivement de 4 TGV sur 10 circulant actuellement à "8 TGV sur 10 en moyenne à partir du 7 mai". "Mais cette moyenne cache de grandes disparités selon les jours et les lignes, prévient le responsable de SNCF Voyages. Quasiment tous les trains circuleront le week-end. C'est plus creux la semaine."

Invité mercredi matin de Radio Classique, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a toutefois rappelé que les restrictions de circulation seront levées "si la situation sanitaire le permet". "Ce matin, il va falloir vraiment regarder la territorialisation de la dynamique épidémique (...), regarder s'il y a des différences très notables entre les différents territoires (...), pour voir s'il y a lieu de prendre des mesures territoriales ou au contraire si des mesures homogènes sont plus souhaitables", a-t-il observé. Les indicateurs sont "à la baisse", "mais c'est fragile", a noté le ministre.

Emmanuel Macron dévoilera vendredi les premiers contours d'une déconfinement progressif
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.