Déconfinement : Jérôme Salomon se dit "optimiste", mais appelle à la prudence

Déconfinement : Jérôme Salomon se dit "optimiste", mais appelle à la prudence
Dès le 19 mai, les terrasses, commerces et restaurants vont rouvrir

publié le dimanche 16 mai 2021 à 14h30

À trois jours de la prochaine étape du déconfinement progressif, Jérôme Salomon appelle à ne "pas rater les derniers kilomètres du marathon". 

Jérôme Salomon se dit "raisonnablement optimiste". Mais pour autant, le directeur général de la santé appelle à la prudence: "On compte près de 16.000 nouveaux cas par jour", rappelle-t-il dans la presse. 


Alors que l'épidémie de coronavirus ralentit en France et que la vaccination s'ouvre à un public plus large, le déconfinement se poursuit. Le 19 mai représente une date clé : celle de la deuxième étape de la levée des restrictions.

Dès ce mercredi, les français vont goûter à un retour à la normale avec notamment la réouverture des terrasses, des lieux culturels et des commerces non-essentiels ainsi qu'un couvre-feu décalé à 21h.  

Tous les voyants ne sont pas au vert  

A ses yeux, "un taux de reproduction du virus inférieur à 0,8 ; une météo plus clémente" ainsi que "l'avancée de la vaccination" sont autant de facteurs qui permettent d'abord avec optimisme les prochaines étapes du déconfinement. D'autant plus que certains départements sont passés "sous la barre des 100 cas pour 100.000 habitants" rappelle Jérôme Salomon.  

En revanche, "20 départements présentent toujours un taux d'incidence supérieur à 200 et à 250 dans certains territoires comme l'Île-de-France", alerte-t-il. L'infectiologue se montre également préoccupé par la situation en Guyane : le territoire ultra-marin a décrété un nouveau confinement de 17 jours depuis le 14 mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.