Déconfinement : des centaines de plages rouvrent ce samedi sous conditions, du Nord au Pays Basque

Déconfinement : des centaines de plages rouvrent ce samedi sous conditions, du Nord au Pays Basque
Un concept de "plages dynamiques" sera mis en place dès samedi au Pays Basque par les maires

, publié le jeudi 14 mai 2020 à 20h00

Les maires des communes des littoraux du Nord jusqu'au Pays Basque vont rouvrir des centaines de plages dès samedi, sous certaines conditions. 


Baignade, surf, marche et plaisanciers seront autorisés dès samedi 16 mai sur les plages allant du Nord jusqu'au Pays Basque. Des centaines de plages en tout vont rouvrir, après deux mois de restrictions pour cause de confinement.

Seuls interdits : le bronzage statique, les rassemblements et les sports collectifs, distanciation sociale oblige. C'est ce qu'ont annoncé jeudi 14 mai plusieurs préfets. 

Avec quelques variantes, les Pyrénées-Atlantiques, la Gironde, le Nord, l'Ille-et-Vilaine, la Vendée, les Côtes d'Armor ont détaillé les modalités de retour "en mode actif" ou "dynamique", et uniquement de jour sur les plages.

Quarante plages supplémentaires ouvertes dans le Finistère 

Le Finistère, après une première vague mercredi, a annoncé jeudi la réouverture d'une quarantaine de plages supplémentaires. 

D'autres feux verts devraient suivre d'ici le weekend dans le Pas-de-Calais, la Somme, les Landes ou la Charente-Maritime, après de premières annonces dès mercredi en Vendée (Sables d'Olonne, Yeu) ou en Loire-Atlantique (La Baule).

"Plages dynamiques" dans le Pays Basque 

Les maires d'Anglet, Biarritz, Bidart, Guethary, Saint-Jean-de-Luz, Ciboure et Hendaye, dans le Pays Basque se sont mis d'accord sur un concept de "plages dynamiques", sur lesquelles les habitants pourront marcher ou courir, aller surfer ou nager. Les plaisanciers habitant à moins de 100 km pourront également récupérer leur bateau dans les ports et sortir en mer à condition de respecter ce rayon autorisé de 100 km. 

"En résumé, ce qu'on ne veut pas, c'est du farniente. On ne pourra pas rester couché ou statique sur le sable", a précisé le préfet des Pyrénées-Atlantiques Eric Spitz, qui a pris un arrêté pour réglementer l'accès aux plages et ports de plaisance de 6 heures à 19 heures valable jusqu'au 15 juin.

"Mais si les données épidémiologiques devaient se dégrader le maire ou moi pourrons fermer des plages", a-t-il mis en garde. Pour assurer le respect des règles sanitaires, des policiers municipaux, mais aussi des "ambassadeurs des plages" circuleront dès samedi matin. La gendarmerie survolera l'ensemble des plages chaque semaine pour prendre des clichés et surveiller "la manière dont la plage est occupée", a ajouté le préfet.

Amende de 135 euros 

Accès aussi à 135 km de plages sur l'Atlantique en Gironde, sans compter les 25 km du Bassin d'Arcachon, a annoncé la préfète Fabienne Buccio. Ouverture dès 6 heures pour les joggeurs, et parce que les vagues sont meilleures pour les surfeurs. Fermeture à 19 heures pour éviter les rassemblements festifs, qui "nous feraient prendre des mesures de marche arrière", a-t-elle mis en garde.  

"La police et la gendarmerie seront là en soutien des maires", pour faire respecter les règles et la circulation sur la plage, a signalé la préfète. "On fait confiance, on est plutôt dans la pédagogie, mais s'il y a des cas flagrants, ils seront verbalisés: 135 euros".

La dune du Pilat, plus haute dune d'Europe et un des premiers sites touristiques d'Aquitaine, devra attendre encore un peu, sans doute une semaine, avant de retrouver des visiteurs, car elle doit encore faire l'objet d'aménagements sur l'accès, le cheminement.

Réouverture des plages du Nord

Dunkerque, Gravelines ou Zuydcoote : 
Les plages du Nord rouvriront aussi samedi pour les promenades, baignades et sports individuels, mais les regroupements de dix personnes et la présence prolongée ou "statique" restera interdite, a décidé le préfet Michel Lalande.

Oui aussi aux "mouvements des navires de plaisance maritime à partir des ports de Dunkerque et Gravelines" et les commerces de vente à emporter pourront rouvrir à condition de ne pas vendre d'alcool. Sur la digue de Dunkerque, les promeneurs seront séparés en deux sens de circulation avec un marquage au sol.

La préfète d'Ille-et-Vilaine a autorisé l'accès à 31 plages dans cinq communes (Dinard, Saint-Malo, Saint-Lunaire, Cancale et Pleurtuit). 

En Vendée, d'autres autorisations sont attendues dans 15 communes dont Noirmoutier et Saint-Jean-de-Monts, tandis que dans les Côtes d'Armor, le préfet a "accueilli favorablement les propositions de 27 maires et autorisé l'accès à 111 plages".

Ces annonces surviennent alors que la France a entamé un déconfinement progressif dans le contexte de la crise sanitaire. Jeudi, Edouard Philippe a assuré que les "Français pourront partir en vacances ne juillet et en août", sous réserve toutefois "de possibles restrictions très localisées" en fonction de l'évolution de l'épidémie de coronavirus.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.