Déconfinement : Christophe Castaner croit en "l'intelligence" et la "compréhension" des Français

Déconfinement : Christophe Castaner croit en "l'intelligence" et la "compréhension" des Français
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

, publié le dimanche 10 mai 2020 à 15h44

Le ministre de l'Intérieur répondait aux "Questions politiques" ce matin sur France Inter.


La première phase du déconfinement débute lundi et elle charrie son lot de craintes et de d'appréhension. Invité de "Questions politiques" de France Inter/France Info/Le Monde/ France Télévisions, le ministre a insisté sur "la conscience" de tout un chacun lors de cette phase délicate alors que le coronavirus circule toujours.

Interrogé sur la nouvelle attestation dérogatoire au-delà de la limite des 100 kilomètres, Christophe Castaner a fait valoir qu'il n'y avait "pas de liste fermée" de motifs familiaux impérieux de dérogation à cette interdiction. "Je fais confiance au discernement des forces de l'ordre et au bon sens" des citoyens, a-t-il insisté.


Ainsi, à propos d'une pétition d'élus réclamant que des grands-parents puissent se déplacer pour une naissance, il a souligné que les personnes âgées étaient celles ayant un risque "plus élevé d'attraper le virus". Il a conseillé en conséquence "d'attendre un ou deux mois" pour aller voir le nouveau-né. Il n'y a pas d'interdiction, mais, a-t-répété, "on fait le pari de l'intelligence et de la compréhension".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.