Déconfinement : ce surprenant appel à la prudence pour le retour en forêt

Déconfinement : ce surprenant appel à la prudence pour le retour en forêt©Panoramic

, publié le vendredi 08 mai 2020 à 12h10

Les animaux ont pris leurs aises pendant le confinement et ont perdu l'habitude de croiser des humains. Alors France bleu invite à la prudence, en promenade et sur les routes.

Promenons-nous dans les bois...

Avec le déconfinement sonne l'heure du retour des promenades en pleine nature. Les animaux ont repris possession des forêts notamment au point qu'ils ont perdu l'habitude de côtoyer les humains souligne l'Office nationale des forêts (ONF) dans un communiqué repris par France Bleu.


Cette époque de l'année correspond avec un pic des naissances qui rend « particulière » la sensibilité de la faune sauvage. Cette dernière est particulièrement exacerbée par l'absence de promeneurs depuis le 17 mars, date du début du confinement décrété pour endiguer la propagation du Covid-19.

Redoubler d'attention

« Ce qui a été le plus épatant, c'est le calme, l'absence de bruits parasites (véhicules, avions, etc.) qui nous a permis d'entendre les oiseaux, les batraciens. J'ai vu des animaux en pleine journée comme je n'en ai jamais vu depuis que je suis ici », explique un technicien de l'ONF basé dans la Sarthe. Moins sauvage, la faune est, de ce fait, plus sensible estime le spécialiste qui rappelle que du 15 avril au 30 juin, les chiens doivent être tenus en laisse dans les bois.

Les recommandations de vigilance valent aussi pour les automobilistes qui emprunteront les routes de campagne ou forestières. « Il faudra redoubler d'attention pour éviter de percuter un cerf ou des chevreuils qui n'ont plus l'habitude du danger que représente la route pour leurs déplacements ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.