Décès de Thomas Rauschkolb : sa famille relance la piste de Nordahl Lelandais

Décès de Thomas Rauschkolb : sa famille relance la piste de Nordahl Lelandais©Panoramic

, publié le lundi 15 mars 2021 à 10h30

Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, a-t-il tué Thomas Rauschkolb ? Son père a obtenu l'exhumation du corps du jeune homme, révèle Le Parisien ce lundi 15 mars.

Nordahl Lelandais à nouveau soupçonné de meurtre. Selon Le Parisien ce lundi, le 9 mars, le corps de Thomas Rauschkolb, décédé à 18 ans fin 2015 en Savoie, a été exhumé d'un cimetière de la région de Strasbourg (Bas-Rhin).

C'est son père qui a obtenu cela de la justice afin de réaliser une autopsie qui pourrait bouleverser l'enquête. 

"C'est très pénible, mais on n'avait pas le choix. On est obligé de sortir mon fils de sa tombe pour avoir un début d'enquête. Au moment du décès de Thomas, aucune autopsie n'a été réalisée. Le dossier a été bâclé, rien n'a été fait", a déploré dans le quotidien Francis Rauschkolb. 


Celui-ci pense que son fils a croisé la route de Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer. Des enquêteurs ont travaillé sur le parcours de l'ancien maître-chien de l'armée et l'affaire Rauschkolb fait partie des 40 dossiers retenus.

Le 28 décembre 2015, le corps de Thomas Rauschkolb est retrouvé sur les berges d'une rivière de Savoie. La veille, il avait passé la soirée dans une boîte de nuit située près de là. Les gendarmes ont conclu à l'époque à une chute accidentelle de 13 mètres. Son père ne croit pas à cette thèse. "Mon fils a laissé sa doudoune au vestiaire de la discothèque alors qu'il faisait 5°C dehors. Il a pris à pied une direction opposée à notre domicile qui se trouvait à environ un kilomètre et demi. Il est entré dans un lotissement, a franchi la barrière en bois d'une propriété, a traversé un jardin, puis est passé au-dessus d'un grillage. Pour moi, il tentait d'échapper à quelqu'un qui le poursuivait. Ou à un chien lancé contre lui. Et comme Lelandais avait des chiens...", a expliqué Francis Rauschkolb. Il fait remarquer que son fils a perdu une chaussure et a aussi retiré sa ceinture, selon lui, "pour tenter de se défendre d'un agresseur".

Lelandais "en colère" après une rupture

Nordahl Lelandais a été photographié dans cette discothèque en aout 2012. Son ex-compagne avait confié au Parisien en octobre 2019 qu'il avait fait "d'autres victimes et qu'il faudrait notamment creuser le dossier du jeune Thomas Rauschkolb". A cette époque, elle venait de le quitter et il était "dans le même état de colère et de frustration que lorsqu'il a tué le caporal Arthur Noyer", rajoutait-elle.

Pour Francis Rauschkolb, "cela fait beaucoup d'éléments pour ne croire qu'au hasard. Lelandais était un prédateur. En Savoie, il a tué le caporal Noyer alors que ce dernier sortait d'une discothèque de Chambéry. Or, Thomas a été retrouvé mort à côté d'une discothèque que fréquentait Lelandais". L'autopsie de Thomas "devrait permettre de savoir s'il existe des fractures suspectes liées à des coups et non pas à la chute de Thomas. Ce qui accréditerait alors la piste criminelle", d'après l'avocat de la famille Rauschkolb, Me Bernard Boulloud.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.