De retour en France, Sophie Pétronin accueillie par Emmanuel Macron

De retour en France, Sophie Pétronin accueillie par Emmanuel Macron©Panoramic

, publié le vendredi 09 octobre 2020 à 11h30

La dernière otage française a été libérée jeudi soir à Bamako au Mali. Elle a été accueillie par le chef de l'État, Emmanuel Macron, à Villacoublay (Yvelines).
 
1 384 jours de détention et un ouf de soulagement près de quatre ans après son enlèvement à Gao, au Mali.

L'humanitaire française, Sophie Pétronin, a été libérée par ses ravisseurs après quelques jours d'atermoiements. Celle qui était la dernière otage française au monde, a bénéficié des négociations autour de la libération d'un autre otage : Soumaïla Cissé, opposant très populaire au Mali. À peine arrivée à l'aéroport Bamako-Modibo Keïta-Senou, l'humanitaire de 75 ans a rejoint l'ambassade de France où elle a reçu un coup de téléphone d'Emmanuel Macron vers minuit heure française.

Sur Twitter, le chef de l'État a révélé avoir "échangé quelques mots par téléphone" avec Sophie Pétronin. "Quelle joie d'avoir entendu sa voix et de savoir qu'elle est maintenant en sécurité !", avait-il annoncé. Le président de la République l'a accueilli ce vendredi vers 12h30, à sa descente de l'avion, lui adressant quelques mots avant qu'elle ne retrouve une partie de sa famille venue l'accueillir. Son fils a également salué rapidement le chef de l'Etat.



Le combat de son fils
 
Si l'Élysée n'a donné aucun détail sur les circonstances de sa libération, ce sont les autorités maliennes qui ont mené toute l'opération, a précisée Gabriel Attal le porte-parole du gouvernement ce vendredi matin. Sa libération a été rendue possible avec la remise en liberté de 204 prisonniers gravitant autour de groupes djihadistes. Dans l'opération, deux Italiens ont aussi recouvré la liberté, un prêtre et un homme qui voulait aller en vélo dans la région de Tombouctou il y a quelques mois. Très impliqué dans le sort de Sophie Pétronin, son fils Sébastien Chadaud était arrivé mardi 6 octobre au Mali. Il est tombé dans les bras de sa mère à la descente de l'avion.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.