France

Dany Boon soupçonné d'avoir fait un montage dans un paradis fiscal pour acheter un yacht

Le Canard enchaîné révèle que Dany Boon vient de revendre un yacht dont il avait fait l'acquisition via une société offshore, domiciliée à Antigua-et-Barbuda. L'acteur aurait ainsi évité de payer 700 000 euros de TVA à l'État.

Dany Boon a-t-il esquivé le fisc pour s'acheter un yacht ? Le Canard enchaîné écrit, mercredi 20 septembre, que le comédien aurait créé une société offshore domiciliée à Antigua-et-Barbuda, un paradis fiscal qui figure sur la liste européenne des "juridictions fiscales non coopératives", pour faire l'acquisition d'un bateau en 2021. Un montage qui lui aurait permis d'éviter de payer 700 000 euros de TVA supplémentaires sur son voilier de luxe long de 21 mètres, qui lui aura coûté 3,5 millions d'euros. Une opération pas nécessairement illégale, mais à une condition bien précise.

Le réalisateur de "Bienvenue chez les Ch'tis" devait pour ce faire naviguer en dehors de l'Union européenne avec son bateau, dans les six mois qui suivent son enregistrement à Antigua-et-Barbuda, puis demander un certificat d'importation au moment de son retour dans l'UE. Dany Boon et son avocat n'ont pas souhaité confirmer au Canard enchaîné que tel était bien le cas.

"Les taxes n'étaient pas réglées", selon Dany Boon

L'acteur résiderait à Uccle, dans le "Neuilly bruxellois", toujours selon l'hebdomadaire, qui a interrogé une des principales entreprises de dédouanement et d'expertise maritime à ce propos. "Dans ce cas, la seule locution est de sortir le bateau immédiatement de l’UE. Sinon, en cas de contrôle douanier dans les eaux européennes, la TVA sur la coque sera réclamée, ainsi que des pénalités conséquentes. Ça peut aller jusqu’à une immobilisation du bateau", apprend-on. Lundi 18 septembre, Dany Boon a décidé de mettre en vente son fastueux bateau, confiant que "les taxes n'étaient pas réglées". Une affaire qui pourrait être urgente, puisque son prix n'est plus que de 2 150 000 euros, soit une décote de plus d'1,3 million d'euros.

publié le 21 septembre à 11h35, Emmanuel Davila, 6Medias

Liens commerciaux