Crue de la Seine : l'économie à l'arrêt

Crue de la Seine : l'économie à l'arrêt©RADIO FRANCE / YANN SCHREIBER
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 27 janvier 2018 à 17h33

Depuis lundi 22 janvier, iil n'est plus possible de faire une promenade en bateau sur la Seine. Pendant que les touristes restent à quai, les exploitants font déjà les comptes. La crue représente des pertes financières importantes. "On doit mettre notre personnel au chômage forcé, et ensuite on à une perte de 100 000 euros par jour", affirme Thibault Saint Clair, directeur de la Compagnie des Bateaux-Mouches de Paris. L'activité tourne également au ralenti au port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), où 300 entreprises sont installées.

Des conséquences financières importantes

Il est pour le moment impossible de chiffrer l'impact économique de cette nouvelle crue. En juin 2016, les inondations avaient représenté près de 1 milliard d'euros de dégâts dans la région. Selon un…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Crue de la Seine : l'économie à l'arrêt
  • avatar
    ilfallaitledire  (privé) -

    La semaine prochaine, j'avais prévu d'aller en province pour voir un client localisé près du pont de l'alma, mais, je vais annuler mon voyage et rester en Alsace !!! Ce serait dommage d'être bloqué sur les champs enlisés !!!

  • et ce n'est rien, comparé à ce qui va bientôt se passer quand le Yellowstone va exploser! Enfin on va revenir au bon vieux temps : bougies (à condition de savoir en faire...), chasse (la vraie, pas celle où l'on agraine à poste), pêche (ah non il n'y a plus de poissons mangeables du moins), écrire des cartes postales pour ceux qui savent encore écrire mais qui ont quand même le bac, et tout ça pour quelques semaines, car après plus de végétation, l'obscurité, l'hiver aux 4 saisons, la banquise jusqu'à Dax!!! Bon entraînement, mais pensez à abréger vos souffrances à la fin!

  • Vite une taxe pour les riverains

  • à croire qu'il n'y a que paris qui fait tourner la France !!!!

  • Mais arrêtez donc avec Paris et sa banlieue qui ne représentent pas toute la France!
    Je plains bien plus un éleveur du cantal envahi par l'eau qu'un parigot qui a les jantes de son 4x4 qui trempent dans l'eau! Ils habitent le long de la Seine et ils savent très bien qu'ils ont beaucoup plus de chance de subir une inondation qu'une avalanche! On peut dire ce qu'on veut mais nous sommes en hiver!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]