Croyant son micro éteint, la présidente de la commission des Lois critique ses collègues

Croyant son micro éteint, la présidente de la commission des Lois critique ses collègues

Yaël Braun-Pivet et Stéphane Mazars, le mercredi 19 juillet 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 16h23

VIDÉO - Comme repéré par LCP, la présidente de la commission des Lois de l'Assemblée, Yaël Braun-Pivet, a critiqué mercredi l'attitude de certains de ses collègues de la République en Marche (REM) sur le projet de loi de moralisation de la vie publique. La députée des Yvelines a évoqué un groupe "vautré" et "qui dort", alors qu'elle pensait son micro coupé.

"On a un groupe qui dort, qui sait pas monter au créneau, qui est vautré", a glissé la députée des Yvelines au vice-président de la commission, Stéphane Mazars (REM), à la fin de la réunion du matin consacrée à ce texte emblématique du début du quinquennat d'Emmanuel Macron.



"On a une responsable de texte qui est inexistante, c'est comme si elle était à Nouméa sur une chaise longue", a aussi déclaré cette avocate de profession au sujet de Paula Forteza, selon l'enregistrement vidéo en ligne sur le site internet de l'Assemblée. "Naïma, elle fait ce qu'elle peut", a ajouté la présidente de commission à propos de Naïma Moutchou, cheffe de file des députés REM pour la commission.

 
294 commentaires - Croyant son micro éteint, la présidente de la commission des Lois critique ses collègues
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]