Crédits d'impôts : un acompte versé ce vendredi à 8,5 millions de foyers

Crédits d'impôts : un acompte versé ce vendredi à 8,5 millions de foyers©Philippe HUGUEN / AFP

, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 13h55

Cette avance s'élève en moyenne à 640 euros. Attention toutefois si vos crédits ou réductions d'impôts ont changé en 2020 : un trop-perçu pourra éventuellement être demandé par l'Etat.  

Bonne nouvelle pour les ménages qui bénéficient de crédits d'impôts : un premier acompte va être versé ce vendredi 15 janvier à 8,5 millions de foyers.

Le versement, qui se monte en moyenne à 640 euros, est viré automatiquement sur les comptes bancaires des concernés. Pour les personnes qui n'ont pas indiqué de coordonnées bancaires, un chèque est envoyé à domicile. Il doit arriver d'ici à la fin du mois. Au total, 5,5 milliards d'euros vont être ainsi distribués.



Comme le précise le site impots.gouv.fr, sont concernés les foyers qui ont indiqué dans leur déclaration de revenus du printemps 2020, des crédits d'impôts emploi à domicile, frais de garde des jeunes enfants ou dons aux oeuvres et partis politiques. Sont également concernés les contribuables ayant indiqué des réductions d'impôts liées à des investissements outre-mer dans le logement, à des dépenses liées à la dépendance, à des investissements locatifs dans le secteur de la location meublée ou encore à des investissements locatifs Scellier, Duflot et Pinel.

Le versement de ce 15 janvier correspond à 60% de la somme à laquelle le contribuable peut prétendre. Un prochain versement sera effectué cet été, avec les 40% restants, en fonction de la déclaration faite au printemps. 

Attention toutefois, cette avance est basée sur les revenus de 2019. Les crédits et réductions d'impôt sont ensuite ajustés avec la déclaration portant sur les revenus de 2020. S'ils sont moins importants pour 2020 - si un contribuable a employé une assistante maternelle au cours de l'année 2019, mais pas en 2020 par exemple -, il faudra alors rembourser tout ou partie de l'avance reçue. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.