Covid-19 : une campagne de vaccination dès la semaine prochaine en France ?

Covid-19 : une campagne de vaccination dès la semaine prochaine en France ?
(Photo d'illustration)

, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 09h59

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a affirmé mercredi matin que les 27 pays de l'Union européenne pourront "commencer le même jour" leurs campagnes de vaccination anti-Covid, dès notification du feu vert du régulateur européen au traitement développé par Pfizer-BioNTech en début de semaine prochaine. 




La campagne de vaccination contre le Covid-19, pourrait-elle commencer plus tôt que prévu ? Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran doivent présenter leur plan à l'Assemblée mercredi 16 décembre. Ce dernier avait déjà esquissé le 3 décembre les trois phases de cette campagne : d'abord dans les Ehpad début janvier, puis "entre février et mars" pour les personnes présentant des facteurs de risques, puis la campagne "grand public" à partir du printemps.

Mais sous la pression de l'Allemagne notamment, l'Agence européenne des médicaments a annoncé mardi qu'elle se pencherait finalement le 21 décembre - une semaine plus tôt que prévu - sur le sort du vaccin Pfizer-BioNTech, ouvrant la voie à un possible début des vaccinations en Europe avant la fin de l'année. 

"D'ici une semaine, le premier vaccin sera autorisée, donc les vaccinations pourront commencer immédiatement (...) C'est une tâche immense", a affirmé mercredi matin la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen devant le Parlement européen.

"Commençons donc aussi tôt que possible cette (campagne) de vaccination tous ensemble à vingt-sept, avec un début le même jour", a-t-elle ajouté.

Le président français Emmanuel Macron avait déjà indiqué mardi que la campagne de vaccination contre le Covid-19 serait lancée le même jour dans tous les pays de l'UE, selon des propos rapportés par des chefs de groupes de l'Assemblée nationale. Son entourage avait confirmé ces propos, précisant qu'il n'y avait pas encore de date fixée.

Objectif : 15 millions de personnes vaccinées avant l'été en France

La campagne de vaccination "pourrait commencer avant la fin de l'année" en France, avait confirmé un peu plus tôt sur BFMTV Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Olivier Véran a évoqué "cette hypothèse avec prudence, c'est un espoir", a de son côté rapporté à la chaîne d'information le maire de Douai Frédéric Chéreau, de l'association des maires de France. 

Gabriel Attal, qui a précisé que la France avait pré-réservé 200 millions de doses auprès de différents laboratoires, a évoqué "un million" de personnes concernées par la vaccination le premier mois, en janvier, dans les maisons de retraite. A plus long terme, l'objectif est de "15 millions de personnes vulnérables" vaccinées au printemps.

Le vaccin développé conjointement par les laboratoires américain Pfizer et allemand BioNTech est le premier à avoir été approuvé dans un certain nombre de pays occidentaux, dont le Royaume-Uni et les Etats-Unis - où les premières injections ont eu lieu ces derniers jours - mais également dans de nombreux autres Etats comme le Mexique et l'Arabie Saoudite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.