Covid-19 : un retour à la vie normale "à l'été, automne", selon Alain Fischer

Covid-19 : un retour à la vie normale "à l'été, automne", selon Alain Fischer
Alain Fischer à Paris, le 5 juillet 2017.

, publié le lundi 22 mars 2021 à 11h10

Les effets de la vaccination se font ressentir "dès aujourd'hui", avec une diminution forte du nombre de personnes âgées dans les hôpitaux.

Les Français pourront retrouver une vie normale cet été ou cet automne, a estimé lundi 22 mars le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer.

"Il faut un certain temps, parce que pour que la vie redevienne normale, il faut que la circulation du virus ait franchement diminué et que les personnes les plus vulnérables soient protégées, soit 20 millions de Français, a-t-il expliqué sur BFMTV. En tous les cas, toutes celles qui le veulent. Donc il faut un certain temps."


"Pour les personnes fragiles, on ne devrait pas être loin du but d'ici fin mai, a expliqué Alain Fischer. Mais pour faire diminuer la circulation du virus, il faut que les plus jeunes, moins fragiles mais qui disséminent le virus, le fassent cet été. Donc on arrive à l'été, l'automne, pour une vie normale."

Les effets de la vaccination se font ressentir "dès aujourd'hui", a-t-il souligné : "Sur les personnes très âgées, en maison de retraite, plus de 90% d'entre elles ont été vaccinées, ce qui est un beau résultat".



"On observe aussi que pour les personnes âgées, d'une manière plus générale, au-delà de 80 ans au moins, le nombre de personnes hospitalisées diminue très franchement, a indiqué Alain Fischer. Donc on observe des effets tangibles de la vaccination."

Toutefois, interrogé sur l'objectif de 10 millions de Français vaccinés à la mi-avril, Alain Fischer a reconnu que c'était "un peu tendu", tout en assurant que le rythme des vaccinations s'accélérait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.