Covid-19 : un député demande d'adapter le couvre-feu aux jours qui rallongent

Covid-19 : un député demande d'adapter le couvre-feu aux jours qui rallongent
Un policier sur une plage de Marseille, en octobre 2020

, publié le mercredi 24 février 2021 à 14h50

La demande a été formulée par le député des Côtes-d'Armor, Marc Le Fur, dans un courrier adressé à Jean Castex.

En cette fin du mois de février, l'obscurité qui accompagnait le couvre-feu à 18h au plus fort de l'hiver s'estompe chaque jour un peu plus, avec la tentation de prolonger les activités diurnes. Face à constat, le député des Côtes d'Armor Marc Le Fur s'est adressé au Premier ministre Jean Castex, pour lui demander de retarder le couvre-feu pour l'adapter à l'allongement des journées, "pour le moral des Français" qui est "mis à rude épreuve".

L'élu demande ainsi de repousser la mise sous cloche du pays après 18h. "A cette heure de la journée, les Français pourraient prendre l'air ou faire du sport ; ce qui leur serait bénéfique moralement et qui pourrait même contribuer à doper leur immunité. Dans ces circonstances, le statu quo n'est pas tenable, il en va du moral et de la santé psychologique des Français", fait-il valoir dans son courrier envoyé à Matignon, relayé par Le Télégramme et France Bleu Armorique.

Pendant que la France fait face à une nouvelle hausse des cas de contamination, l'exécutif s'est exprimé mercredi 24 février, par la voix de son porte-parole, Gabriel Attal. Ce dernier a indiqué que la situation était "préoccupante" dans une dizaine de départements, précisant par ailleurs que le Premier ministre Jean Castex tiendrait une conférence de presse jeudi 25 février.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.