Covid-19 : "Trop de personnes ne sont pas encore vaccinées", prévient Alain Fischer

Covid-19 : "Trop de personnes ne sont pas encore vaccinées", prévient Alain Fischer
Alain Fischer, le 26 janvier 2021, à Paris

publié le mardi 27 juillet 2021 à 11h30

Le président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale tire une nouvelle fois le signal d'alarme.

Sept mois après le début de la campagne vaccinale contre le Covid-19, la France a dépassé la barre symbolique des 40 millions de primo-injections. Malgré ces progrès, Alain Fischer a rappelé que "trop de personnes" n'étaient encore pas vaccinées contre le virus, faisant planer la menace du variant Delta. "Le variant induit une augmentation très importante du taux d'incidence, et du nombre d'hospitalisaitons. Il est absolument urgent de se vacciner", a ainsi lancé le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, à l'antenne de France Inter, mardi 27 juillet.


"Le cap des 50 millions (de primo-injections, ndlr), sera une "étape importante", qu'il espère être atteinte avant la fin du mois d'août. "Ce n'est qu'à ce prix que nous arriverons à limiter les conséquences de l'infection par ce variant. Il y a encore trop de personnes qui ne sont pas vaccinées. Ce sont celles là, très largement, qui sont les victimes", prévient-il.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est repassé lundi au dessus de la barre des 7.000, dont près de 1.000 en soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France qui témoignent de la reprise de l'épidémie. Avec 607 nouvelles hospitalisations en 24 heures, 7.079 patients sont désormais soignés pour Covid dans les hôpitaux, contre 6.843 dimanche. Le nombre de nouvelles hospitalisations a presque doublé par rapport à lundi dernier (360).

Dans le même temps, les services de soins critiques ont reçu en 24 heures 135 nouveaux malades, contre 16 dimanche. Ce chiffre de nouvelles admissions en réanimation sur 24 heures n'avait pas été aussi élevé depuis le début juin. Au total, 952 personnes sont hospitalisées dans ces services qui traitent les cas les plus graves, contre 886 dimanche et 902 il y a une semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.