Covid-19 : seulement 10 doses de vaccin Astrazeneca disponibles par généraliste la première semaine

Covid-19 : seulement 10 doses de vaccin Astrazeneca disponibles par généraliste la première semaine
Un flacon de 10 doses du vaccin Astrazeneca sera disponible par médecin à partir du 25 février.

, publié le mercredi 17 février 2021 à 11h30

La semaine prochaine, le 25 février, la vaccination contre le Covid-19 pourra enfin débuter chez les médecins généralistes.

La vaccination démarrera chez les médecins généralistes le 25 février.

C'est une étape importante pour la vaccination qui est rendue possible grâce aux conditions de conservation du vaccin d'Astrazeneca, bien moins contraignantes que celles du vaccin Pfizer/BioNTech. Le flacon de dix doses du vaccin d'AstraZeneca se conserve simplement dans un réfrigérateur entre 2 et 8°. Le vaccin sera d'abord distribué au compte-goutte par les officines aux médecins de ville avec seulement un flacon de dix doses par médecin la semaine prochaine.

Les volumes "augmenteront très progressivement"

Deux ou trois flacons devraient être disponibles la semaine suivante. "Les volumes des premières livraisons destinées aux médecins de ville sont faibles au regard du nombre de médecins potentiellement engagés dans la campagne de vaccination. De ce fait, chaque médecin disposera d'un seul flacon lors de la première livraison (semaine du 22 février), et de 2 ou 3 flacons maximum pour la deuxième livraison (semaine du 1er mars) en fonction de la consommation et du nombre de doses livrées. Chaque flacon contient 10 doses de vaccin. Les volumes disponibles augmenteront très progressivement à compter du mois de mars, dans des proportions encore à préciser", précise la Direction générale de la santé dans un communiqué de presse publié vendredi 12 février.

Une information tardive

Le vaccin n'étant pour l'heure par recommandé pour les plus de 65 ans, ce sont les patients de 50 à 64 ans, les plus fragiles, atteints de comorbidités le plus souvent, qui pourront en bénéficier. Les médecins généralistes, qui devront juger quels patients immuniser en priorité, peuvent passer commande des doses de vaccins jusqu'à ce mercredi 17 février. Invité de RTL mercredi matin, Agnès Giannotti, médecin et vice-présidente du syndicat MG France, regrette une information tardive délivrée aux médecins généralistes. "On a eu l'information le 11 ou 12 février, explique-t-elle au micro de RTL. Elle a circulé tard et pas très bien". Et d'ajouter : "La mobilisation est en train de se faire (....) Pour être vaccinés, les patients doivent simplement demander aux médecins généralistes qui vérifieront s'ils correspondent aux critères".



La demande toujours largement supérieure à l'offre

Les patients pourront prendre RDV soit auprès de leur médecin soit sur la plateforme Doctolib. Un mois après l'ouverture des premiers créneaux, celle-ci totalise 3,3 millions de rendez-vous pour des injections de vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca, soit plus de 1,6 million de personnes qui ont reçu ou vont recevoir deux doses. Des chiffres qui incluent une part importante des 2,3 millions de Français déjà vaccinés (dont 720.000 ont eu les deux doses). Mais la demande reste encore largement supérieure à l'offre, limitée par les livraisons des laboratoires. "La population éligible est actuellement entre 8 et 9 millions de personnes, donc dans les prochaines semaines il y aura toujours moins de doses que de gens qui voudront se faire vacciner", a prévenu Stanislas Niox-Chateau le président de Doctolib lors d'une conférence de presse.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.