Covid-19 : quand pourra-t-on retirer le masque à l'extérieur ?

Covid-19 : quand pourra-t-on retirer le masque à l'extérieur ? ©JEFF PACHOUD / AFP
A lire aussi

publié le dimanche 13 juin 2021 à 15h00

Emmanuel Macron avait indiqué début juin qu'il faudrait probablement porter le masque encore jusqu'à la fin du mois, dans les zones où il est obligatoire. Même son de cloche chez le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, qui estime toutefois qu'il faudrait lever l'obligation après le 30 juin, notamment en dehors des grandes villes. 

"Il sera très difficile de garder le masque après le 30 juin", a estimé cette semaine le professeur Jean-François Delfraissy. "Il faut être raisonnable, les gens qui sont à la campagne, qui vont être sur les plages, qui vont se balader, vont dire 'bon, attendez les experts, arrêtez, on est capables de porter le masque là où il faut'", a estimé ce médecin, mardi 8 juin sur RTL




Le Pr Delfraissy insiste d'ici là pour le "port du masque, y compris à l'extérieur, au moins jusqu'au 30 juin" : "il faut qu'on le fasse en particulier dans les très grandes villes. Ca va se jouer à Paris, Lyon, Marseille, Nice, Bordeaux". 

De manière différenciée sur le territoire"

"On a un moment un peu complexe dans deux jours, parce que jusqu'à maintenant on était à l'extérieur et maintenant on va ouvrir à l'intérieur. Et c'est bien là où ça va se jouer", a encore dit le président du Conseil scientifique, à la veille de la réouverture des salles de restaurant ou de sport, et des piscines. "Je n'ai pas d'inquiétude si les Français sont raisonnables, si on arrive à maintenir le respect des gestes barrière, le port du masque, y compris à l'extérieur, au moins jusqu'au 30 juin".

La semaine dernière, Emmanuel Macron avait évoqué la fin du port obligatoire du masque, mais en fonction des territoires. "La perspective dans laquelle on vit tous, c'est qu'on puisse progressivement l'enlever, et qu'on puisse l'enlever dans les lieux ouverts où il n'y a pas trop de risque", a-t-il déclaré lors d'un déplacement dans le Lot le 2 juin. "Ca se fera là-aussi de manière différenciée sur le territoire. (...) Au niveau national il faudra encore attendre un peu. Je pense que jusqu'à la fin juin, on va garder au niveau national à peu près la même organisation". 

"Raisonnable et responsable" 

Passera-t-on donc en France un été sans masque ? "On l'espère, fortement", avait indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 19 mai, jour de la première vague du déconfinement. "C'est évidemment le sens de l'histoire et de la vaccination de plus en plus de Français", avait-il estimé. "Si ça continue à s'améliorer, probablement que, à l'été", ce sera possible. Dans ce cas, "évidemment qu'on considérera que c'est raisonnable et responsable de dire qu'on peut retirer son masque en extérieur". 

Le "monsieur Vaccin" du gouvernement, le Pr Alain Fischer, s'était lui aussi montré prudent, le 31 mai sur LCI. "C'est difficile de donner une réponse totalement précise. Ca va dépendre de la circulation du virus. Si on arrive à la réduire drastiquement et que la vaccination continue à un fort rythme, il est évident qu'il y a toute une série de circonstances où on pourra enlever le masque", avait-il répondu. 

Pas de masque dehors aux Pays-Bas ou en Israël 

Dans certaines communes, le masque n'a jamais été obligatoire en extérieur. Des villes ou des départements ont récemment annoncé un allègement - par exemple sur les plages, voire une levée de l'obligation de porter le masque barrière. 

Mais certains pays ont totalement levé l'obligation de porter le masque à l'extérieur. C'est le cas d'Israël ou, depuis longtemps, de l'Australie et la Nouvelle-Zélande. En Europe, pas de masque dans la rue aux Pays-Bas. Aux Etats-Unis, le masque n'est plus obligatoire pour les personnes vaccinées. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.