Covid-19 : progression inquiétante de l'épidémie en Martinique, "un niveau qu'on n'a jamais atteint" selon le préfet

Covid-19 : progression inquiétante de l'épidémie en Martinique, "un niveau qu'on n'a jamais atteint" selon le préfet©Thomas SAMSON / AFP

publié le jeudi 22 juillet 2021 à 07h52

"La fermeture des restaurants en espaces clos est appliquée à partir de ce jeudi", a rappelé le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles, au micro de BFMTV.

La situation sanitaire inquiète en Martinique, département français est le plus touché par l'épidémie avec un taux d'incidence qui représente 7 fois la moyenne nationale. 2.241 cas positifs et cinq décès ont été enregistrés entre le 12 et le 18 juillet notamment dû une progression du variant Delta, selon un bilan de l'Agence régionale de santé publié mardi.



Ce jeudi 22 juillet, au micro de BFMTV, le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles, a déploré le triste bilan.

"Plus de 2.000 cas la semaine passé, ça fait une incidence à 700 pour 100.000 habitants sur 7 jours. C'est un niveau qu'on n'a jamais atteint pour l'instant en Martinique", a-t-il regretté.

"La fermeture des restaurants en espaces clos est appliquée à partir de ce jeudi. Ces mesures sont prises pour une durée de trois semaines. Si au bout de trois semaines elles ont porté leur effet, nous pourrons les alléger. Si, en revanche, on se rend compte qu'il faut les aggraver, nous n'attendrons pas trois semaines et pourrons le faire plus rapidement", a détaillé le préfet de la Martinique.

Le variant Delta représente 9% des nouveaux cas

C'est la première fois depuis le début de l'épidémie que la barre des 2.000 cas est franchie. Le taux d'incidence (nombre de cas sur 7 jours pour 100.000 habitants) passe de 278 à 625. Et le taux de positivité (proportion de tests positifs sur l'ensemble des analyses) passe de 10 à 15%.

"Le variant Delta progresse en Martinique et concerne désormais 9% des nouveaux cas", a précisé Olivier Coudin, le directeur adjoint de l'ARS. Avant de préciser : "Au CHU, près de 80 patients sont en cours d'hospitalisation - contre 29 dont 7 en réanimation la semaine dernière".

"Il nous faut trouver un équilibre entre liberté et responsabilité", a par ailleurs indiqué le préfet de région. Son intervention était très attendue ce mardi après midi après des révélations dans la matinée sur le nombre cas positifs. Stanislas Cazelle n'a cependant pas pris des mesures de restriction de la population, s'appuyant probablement  sur la responsabilité de tout un chacun pour faire face à cette situation qui explose.

Les restaurants dans des espaces clos seront fermés et le pass sanitaire sera opérationnel dès mercredi pour les salles de spectacles et de cinéma.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.