Covid-19 : près de 19.000 classes fermées, un record

Covid-19 : près de 19.000 classes fermées, un record©SEBASTIEN BOZON / AFP

publié le vendredi 21 janvier 2022 à 11h15

 463.197 élèves ont été testés positifs ces sept derniers jours, ainsi que 30.774 membres du personnel éducatif. 

Si l'exécutif a annoncé, jeudi 20 janvier, un calendrier pour la levée des restrictions sanitaires, les conséquences de la cinquième vague épidémique continuent à se faire ressentir, notamment dans les écoles. Selon le dernier point de situation mis en ligne vendredi sur le site du ministère de l'Éducation nationale, 18.786 classes sont actuellement fermées sur 527.200, ce qui représente 3,56% de l'ensemble des classes, un record.

Ce chiffre regroupe les classes qui sont fermées en raison de cas de Covid-19 et celles qui le sont du fait des absences non remplacée d'enseignants. 

Avant les vacances de Noël, seules 2.970 classes étaient fermées. Ce chiffre est remonté rapidement après la rentrée sous l'effet de la vague Omicron, malgré la suppression de la règle d'une fermeture de classe pour trois cas de Covid. Vendredi dernier, 14.380 classes étaient ainsi fermées. 

Selon les chiffres du ministère, arrêtés jeudi à 13 heures, 152 établissements scolaires sont actuellement fermés sur 59.650, soit 0,25% des structures scolaires, dont 140 écoles, 11 collèges et un lycée. 



Les contaminations à l'école ont également continué à progresser. Ainsi, 463.197 élèves ont été testés positifs durant la semaine, soit 3,79% de l'ensemble, contre 331.775 la semaine d'avant. Du côté du personnel éducatif, 30.774 ont eu un diagnostic positif ces sept derniers jours, soit 2,56% des effectifs, contre 25.571 la semaine précédente. 

Ces chiffres sont montés en flèche depuis la rentrée de janvier. Le 6 janvier, le ministère recensait 47.453 cas de contaminations déclarés chez les élèves et 5.631 cas chez les personnels en cumul sur les quatre premiers jours de la rentrée, contre 50.052 cas chez les élèves et 2.599 chez les personnels mi-décembre.

Compte tenu de la situation épidémique, le protocole sanitaire actuellement en vigueur dans les établissements scolaires va rester en vigueur jusqu'au début des vacances de février, a annoncé le Premier ministre Jean Castex jeudi lors d'une conférence de presse. L'exécutif "envisage" toutefois un allègement du protocole au retour des vacances. "Il y a trois zones (pour les vacances, ndlr), nous profiterons de ce temps pour voir comment les choses évoluent et nous ressaisirons les autorités sanitaires à la rentrée pour voir dans quelle mesure (...) nous pourrons adapter le dispositif", a expliqué le chef du gouvernement. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.