Covid-19 : premier mort en Lozère, dernier "bastion" épargné par le virus

Covid-19 : premier mort en Lozère, dernier "bastion" épargné par le virus
(illustration)

, publié le mercredi 29 avril 2020 à 18h13

Aucun décès n'avait jusqu'à présent été officiellement recensé dans le département.

Tous les départements de France métropolitaine sont désormais touchés. La Lozère a enregistré son premier décès lié au Covid-19, mercredi 29 avril. Il s'agissait du dernier département qui n'avait jusqu'ici enregistré officiellement aucun mort du virus.


"La préfecture de la Lozère informe d'un décès en lien avec le Covid-19 dans le département ce jour. Il s'agit du premier décès en lien avec cette maladie dans un établissement hospitalier en Lozère", indique la préfecture dans un communiqué qui ne précise pas la localisation.


Selon elle deux personnes touchées par le coronavirus sont actuellement hospitalisées en Lozère et que 15 patients rétablis ont pu regagner leur domicile.  "La restriction des déplacements et la fermeture d'établissements recevant du public sont en vigueur depuis le 17 mars et le resteront jusqu'au 11 mai au moins", ajoute-t-elle.

Face à la progression du Covid-19 dans l'hexagone, la faible population de la Lozère, dispersée dans les montagnes du département le moins peuplé de France métropolitaine avec 77.000 habitants, s'est jusqu'ici révélée une force malgré un pourcentage élevé (près de 30%) de personnes de plus de 60 ans. Deux décès dans deux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Lozère pourraient être liés au coronavirus mais les personnes concernées n'ont pas été testées et n'entrent donc pas dans les statistiques. Le département voisin du Cantal, longtemps épargné également, a enregistré le 22 avril ses trois premiers décès du nouveau coronavirus, trois patients venant de l'hôpital de Saint-Flour où un foyer de contamination a été découvert.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.