Covid-19 : pour accélérer la campagne de rappel vaccinal, le site Covidliste réactivé

Covid-19 : pour accélérer la campagne de rappel vaccinal, le site Covidliste réactivé©Panoramic

publié le lundi 06 décembre 2021 à 10h10

Les centres de vaccination contre le Covid-19 sont pris d'assaut. C'est la guerre pour obtenir un rendez-vous pour une troisième dose de vaccin.

Pour donner un coup de pouce, le site Covidliste est sorti de son sommeil ce lundi 6 décembre, annonce Le Parisien.

Covidliste appelé à la rescousse. Ce site met en contact des particuliers avec des professionnels qui disposent de doses de vaccin contre le Covid-19 disponibles. Depuis ce lundi 6 décembre, il est de nouveau opérationnel après un mois et demi de pause, d'après l'édition du jour du Parisien. "Nous avons reçu des messages de professionnels de la vaccination et de citoyens nous demandant de relancer le service. C'est le signe que le besoin est réel", justifie au quotidien Martin Daniel, cofondateur de Covidliste, qui fonctionne grâce à des bénévoles.

Covidliste va donner un coup de main au gouvernement qui veut accélérer la campagne de rappel vaccinal face au rebond épidémique et à l'approche des fêtes de fin d'année. Les particuliers doivent s'inscrire sur la plateforme et dès qu'une dose est disponible à proximité de chez eux, ils sont alertés. Un rendez-vous et une injection vite fait bien fait sans avoir à chercher des créneaux souvent difficiles à trouver. Plus de 4 000 professionnels, dont 65% de pharmacies, sont partenaires de Covidliste. L'été dernier, 1,4 million de personnes avaient ouvert un compte sur le site.



Plus de 10 millions de Français ont déjà reçu une troisième dose et 24 millions d'adultes doivent le faire rapidement avant l'expiration de la validité de leur pass sanitaire, sésame pour une vie sociale presque normale, selon les dernières mesures gouvernementales. Ce qui explique le phénomène observé depuis maintenant plusieurs jours : les plateformes de réservation sont prises d'assaut avant les centres de vaccination.

Dans certains départements, des habitants ne trouvent pas de rendez-vous avant 2022. 1 150 centres de vaccination étaient ouverts fin novembre sur les 1 400 promis par le gouvernement, qui pourrait en plus annoncer lundi après le conseil de défense sanitaire l'ouverture de la vaccination aux enfants.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.