Covid-19 : plus de 400.000 nouveaux cas en 24 heures

Covid-19 : plus de 400.000 nouveaux cas en 24 heures©Philippe LOPEZ / AFP

publié le vendredi 21 janvier 2022 à 21h23

En 24 heures, 235 personnes sont mortes du Covid, portant le bilan total des décès à 128.347 depuis le début de l'épidémie.

Le nombre de malades du Covid-19 continue à diminuer très légèrement dans les services de soins critiques des hôpitaux français, selon les chiffres officiels publiés ce vendredi 21 janvier.



Les contaminations restent à un niveau élevé, avec 400.851 personnes testées positives en 24 heures. Elles marquent néanmoins une petite baisse depuis quelques jours. Cet indicateur avait atteint un plus haut mardi, avec 464.769 contaminations.

En moyenne sur sept jours, ce nombre s'élève à 347.403 cas.

Actuellement, 28.457 patients Covid sont accueillis à l'hôpital, contre 27.931 jeudi, et 24.511 il y a une semaine, précise Santé publique France. En 24 heures, 3.077 personnes ont été admises à l'hôpital.

Les services de soins critiques, qui traitent les cas les plus graves notamment en réanimation, suivent une tendance inverse, avec un très léger reflux depuis plusieurs jours. Quelque 3.792 malades y sont pris en charge, contre 3.842 la veille, et 3.895 il y a une semaine. Ces services ont enregistré 329 nouvelles admissions au cours des dernières 24 heures.

Des formes moins sévères

S'il est beaucoup plus contagieux que ses prédécesseurs, le variant Omicron donne aussi moins de formes sévères, ce qui se traduit notamment par des passages moins longs à l'hôpital et des admissions moins fréquentes en réanimation.

Les autorités sanitaires surveillent en outre de près un sous-variant d'Omicron apparu il y a quelques semaines, et qui s'est installé au Danemark. Ce sous-variant a été détecté en France "mais à des niveaux très faibles", selon l'agence sanitaire.

En 24 heures, 235 personnes sont mortes du Covid, portant le bilan total des décès à 128.347 depuis le début de l'épidémie.

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 53.764.805 personnes ont reçu au moins une injection (soit 79,7% de la population totale) et 52.437.130 personnes ont un schéma vaccinal complet (77,8 % de la population totale).

Le pass vaccinal validé par le Conseil constitutionnel

Ce vendredi, le Conseil constitutionnel a validé la plupart des dispositions du projet de loi controversé instaurant le pass vaccinal, y compris les possibles vérifications d'identité par cafetiers ou restaurateurs, au nom de l'objectif de "protection de la santé" face à l'épidémie.

Les Sages, qui avaient été saisis par les oppositions, ont toutefois censuré la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants. Les organisateurs pourront cependant prendre "toutes mesures de précaution sanitaire utiles, telles que la limitation du nombre de participants, la distribution de masques ou l'aération des salles", selon un communiqué.

Pour justifier cette censure partielle, le Conseil constitutionnel a relevé que les parlementaires n'ont pas conditionné le pass dans les meetings à la "situation sanitaire". La mesure avait été introduite via un amendement LR en commission à l'Assemblée le 29 décembre, avec le soutien de la majorité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.