Covid-19 : Olivier Véran fixe l'objectif de "10 millions de Français" ayant reçu leur dose de rappel d'ici une semaine

Covid-19 : Olivier Véran fixe l'objectif de "10 millions de Français" ayant reçu leur dose de rappel d'ici une semaine
La campagne de rappel a été étendue à tous les adultes le 27 novembre 2021.

publié le dimanche 28 novembre 2021 à 12h47

Pour atteindre les "objectifs très élevés en matière de rythme" de la campagne de rappel, le ministre de la Santé a annoncé dimanche l'ouverture de 300 centres de vaccination supplémentaires dans les jours à venir. 

Jusque-là réservée aux plus de de 65 ans, les personnes à risques de forme grave et les soignants, la campagne de rappel de vaccination anti-Covid a été étendue samedi 27 novembre à tous les adultes en France dans l'espoir de contenir la cinquième vague. Une annonce qui a provoqué une véritable ruée des Français dans les centres de vaccination. Trois millions de rendez-vous ont été pris depuis l'annonce du gouvernement jeudi et "sur les deux derniers jours, "700.000 personnes se sont fait injecter une dose de rappel", a indiqué dimanche 28 novembre le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une visite au centre de vaccination de la mairie du XVIIIe arrondissement de Paris. 




Par ailleurs, "hier (samedi, NDLR), plus de 30.000 Français ont décidé d'enfin franchir le cap et de se faire vacciner" pour la première fois, s'est réjoui le neurologue de formation, affirmant que la campagne était sur le point de dépasser les "52 millions de Français qui ont reçu au moins une première injection".

Vingt-six millions de Français sont actuellement éligibles à cette dose de rappel. Ce dimanche, le nombre de bénéficiaires d'une dose de rappel avait atteint "environ sept millions", a affirmé le ministre. "Je souhaite que nous puissions arriver ou nous rapprocher très fortement des dix millions de Français ayant reçu leur dose de rappel d'ici la fin de la semaine", a-t-il précisé.
 
Pour atteindre les "objectifs très élevés en matière de rythme" de la campagne de rappel, le ministre de la Santé a donc annoncé l'ouverture de 300 centres de vaccination supplémentaires dans les jours à venir.

Grâce à un stock disponible de "25 millions de doses", il n'y a pas de risque de pénurie, a-t-il rassuré, alors que pèse désormais la menace du variant Omicron.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.