Covid-19 : "N'attendez pas" le vaccin Sanofi "pour vous faire vacciner", demande le PDG du laboratoire français

Covid-19 : "N'attendez pas" le vaccin Sanofi "pour vous faire vacciner", demande le PDG du laboratoire français
(illustration)

publié le mardi 10 août 2021 à 09h31

En phase 3 des essais clinique, et sous "examen continu" de l'Agence européenne du médicament, le vaccin de Sanofi ne devrait pas arriver avant la fin de l'année sur le marché.

"N'attendez pas pour vous faire vacciner !" Le PDG du laboratoire français Sanofi, Olivier Bogillot, a appelé lundi 9 août les Français indécis à se faire vacciner au plus vite, sans attendre l'arrivée d'un vaccin français sur le marché.

"J'entends certains dire qu'ils préfèrent attendre le vaccin de Sanofi pour se faire vacciner (...). Attendre ne fait qu'augmenter le risque et prolonger la circulation du virus", a expliqué le PDG de Sanofi France sur le réseau social professionnel LinkedIn.

"Je remercie ceux qui font confiance à Sanofi, mais notre vaccin n'arrivera pas avant plusieurs mois", a-t-il prévenu.

"Les vaccins autorisés par les autorités sanitaires sont sûrs et efficaces, a martelé Olivier Bogillot. Ils sauvent des vies, épargnent de graves conséquences de la Covid-19, et ralentissent sa circulation. Ils préservent également les hôpitaux d'une nouvelle vague d'hospitalisations évitables, ce qui leur permet, ne l'oublions pas, de se concentrer sur les malades non Covid-19 qui nécessitent des soins."


Le vaccin contre le Covid-19 développé par le laboratoire français, en collaboration avec le britannique GSK, devrait être disponible en décembre, avait-il précisé début juillet. Le vaccin est désormais en phase d'essais massifs, dits de phase 3. Parallèlement, Sanofi développe un autre vaccin contre le Covid, basé sur la technologie de l'ARN messager, avec un partenaire américain, la startup Translate Bio. Ils ont entamé de premiers essais cliniques qui doivent donner leurs résultats au troisième trimestre.

Fin juillet, l'Agence européenne des médicaments avait annoncé le lancement d'une procédure d"'examen continu" du produit de Sanofi, ouvrant la voix à une demande de mise sur le marché dans l'Union européenne. La procédure peut encore durer plusieurs mois.

"Les semaines qui viennent seront déterminantes pour la rentrée de septembre, a insisté Olivier Bogillot. Nous voulons tous sortir de cette crise, alors je vous le dis en responsabilité, n'attendez pas, c'est maintenant qu'il faut se faire vacciner !"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.