Covid-19 : Merck sort un traitement antiviral par voie orale, le Lagevrio, disponible en France en décembre

Covid-19 : Merck sort un traitement antiviral par voie orale, le Lagevrio, disponible en France en décembre©Sameer Al-DOUMY / AFP
A lire aussi

publié le jeudi 18 novembre 2021 à 12h24

50.000 doses ont déjà été commandées par la France, comme l'a confirmé Clarisse Lhoste, présidente de MSD France, filiale française du laboratoire pharmaceutique américain Merck, sur LCI ce jeudi 18 novembre.

Dans la lutte contre la pandémie, après le vaccin, la pilule. Le laboratoire pharmaceutique Merck annonce la sortie d'un traitement anti-Covid : le Lagevrio.

50.000 doses ont déjà été commandées par la France, comme l'a confirmé Clarisse Lhoste, présidente de MSD France, filiale française du laboratoire pharmaceutique américain Merck, sur LCI ce jeudi 18 novembre.



Il s'agit du "premier traitement antiviral par voie orale, qui va être une arme supplémentaire pour combattre la pandémie", s'est-elle réjouie.

Ces 50.000 gélules seront là "en décembre, c'est sûr. On fait tout pour que ce soit début décembre", a détaillé Clarisse Lhoste.

Une autorisation en urgence a été demandée à l'Agence européenne du médicament. "On attend une autorisation officielle dans les deux mois", a-t-elle précisé. Une évaluation est d'ores et déjà en cours par les autorités "pour permettre un accès précoce, avant l'AMM (autorisation de mise sur le marché) européenne", a ajouté la présidente de MSD France. Ainsi, le traitement devrait être disponible est autorisé en France d'ici un mois.

Puis d'expliquer le fonctionnement du Lagevrio : "C'est un antiviral, donc cela vient bloquer la réplication du virus, éviter qu'il se propage dans le corps."

"Dans le Covid, vous avez deux phases de la maladie : d'abord la phase virale, les premiers jours suivant les premiers symptômes. Après, si l'état se dégrade, cela devient une phase immunitaire. Ça traite le début de la maladie et ça va venir éviter que la maladie se transforme en une forme plus grave", a-t-elle continué.

"C'est ce qu'a démontré notre étude de phase 3 : chez des patients à risque, on diminue de 50% l'aggravation, qui aboutit à des hospitalisations, voire des décès", a ajouté Clarisse Lhoste.

Pfizer a également sa pilule

Le géant pharmaceutique américain Pfizer a également mis au point une pilule anti-Covid, et a même accepté de laisser diffuser son traitement -  une fois autorisée  - au-delà des pays riches pour mieux combattre la pandémie.

Cet accord de licence volontaire a été annoncé conjointement mardi par Pfizer et la Communauté de brevets sur les médicaments (MPP), créée par Unitaid.

Début novembre, Pfizer, qui commercialise avec l'allemand BioNTech l'un des vaccins les plus efficaces contre le Covid, a publié des résultats intermédiaires d'essais cliniques de son antiviral oral PF-07321332 ou Paxlovid.

Ils montrent une efficacité de 89% pour prévenir le risque d'hospitalisation ou de décès chez les adultes présentant un risque élevé de développer une forme grave du Covid.

Pfizer a demandé mardi l'autorisation de mise sur le marché en urgence aux Etats-Unis.

"Nous pensons que les antiviraux oraux peuvent jouer un rôle vital dans la réduction de la gravité des infections de Covid-19, ce qui réduit le fardeau sur notre système de soins et peut sauver des vies", a commenté Albert Bourla, le PDG de Pfizer, dans un communiqué commun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.