Covid-19 : les plus de 18 ans peuvent désormais se faire vacciner

Covid-19 : les plus de 18 ans peuvent désormais se faire vacciner
(illustration)

publié le mercredi 12 mai 2021 à 09h05

Le gouvernement s'est fixé comme objectif d'atteindre la barre des 20 millions de premières doses injectées au 15 mai, puis des 30 millions un mois plus tard.

Nouveau coup d'accélérateur dans la campagne de vaccination. À compter de mercredi 12 mai, les personnes majeures peuvent se faire vacciner en prenant rendez-vous la veille pour le lendemain.

"Nous ne voulons pas gâcher quelque dose que ce soit", donc "à partir de mercredi 12, vous pourrez regarder la veille sur le site s'il y a des doses disponibles le lendemain à l'endroit où vous êtes et des rendez-vous qui ne sont pas pris" et ces rendez-vous disponibles seront ouverts "sans limite d'âge", avait expliqué Emmanuel Macron le 6 mai.

Jusqu'ici à Paris "il n'y a pas eu de gâchis, toutes les doses ont été utilisées dans les centres, mais on veut optimiser et être sûrs que toutes les doses sont pleinement utilisées", avait-il ajouté, précisant que "c'est un dispositif exceptionnel".

La plateforme Doctolib a ouvert dès mardi des créneaux de réservation. "Sur Doctolib, la prise de rendez-vous pour toutes les personnes de plus 18 ans, pour des créneaux restés libres la journée en cours ou le lendemain est disponible", a annoncé, mardi sur RMC, Stanislas Niox-Chateau, PDG de la plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne. "Vous pouvez y aller dès ce matin, avec une journée d'avance sur le calendrier fixé par le président la semaine dernière", a-t-il poursuivi.


Pour les 23 millions de Français concernés, "vous pouvez vous connecter à toute heure, pas besoin de se connecter le soir ou le matin, a-t-il expliqué. Vous indiquez votre ville, votre département, vous cliquez sur la catégorie 'personne de plus de 18 ans' pour les rendez-vous disponibles d'ici demain soir ', vous sélectionnez le créneau disponible aujourd'hui ou demain et vous validez votre rendez-vous". 

Depuis lundi, tous les Français âgés de plus 50 ans peuvent se faire vacciner sans condition, cinq jours plus tôt qu'initialement prévu.

Le gouvernement s'est fixé comme objectif d'atteindre la barre des 20 millions de premières doses injectées au 15 mai, puis des 30 millions un mois plus tard. Mardi, 16,4 millions de personnes avaient reçu au moins une dose et 7,3 millions ont reçu deux doses. La France attend plus de flacons des quatre vaccins autorisés en mai (4,5 millions de doses par semaine) et en juin (6,9 millions hebdomadaires).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.