Covid-19 : les hospitalisations se stabilisent en métropole, les Outre-mer toujours aussi touchés

Covid-19 : les hospitalisations se stabilisent en métropole, les Outre-mer toujours aussi touchés©ALAIN JOCARD / AFP

publié le dimanche 29 août 2021 à 21h38

Le Covid-19 a provoqué la mort de 114.210 personnes en France depuis le début de la pandémie, dont 53 sur les dernières 24 heures.

Les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 se stabilisent depuis plusieurs jours. Ainsi, la pression sur l'hôpital a cessé de s'accroître, hormis aux Antilles où la situation reste inquiétante, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce dimanche 29 août.



Le nombre de patients hospitalisés, à 11.092, est resté entre 11.000 et 11.200 depuis six jours.

Les unités de soins intensifs, qui accueillent les malades atteints des formes les plus graves du Covid-19, traitent 2.276 patients.

Cela fait six jours consécutifs maintenant que ce nombre oscille entre 2.200 et 2.300, après une hausse entre fin juillet et mi-août correspondant à la "quatrième vague" de l'épidémie en France.

Cette stabilisation masque des évolutions contrastées selon les territoires. Les hospitalisations sont à peu près stables en Ile-de-France ou Provence-Alpes-Côte-d'Azur, baissent légèrement dans d'autres régions de métropole comme la Bretagne ou Bourgogne-Franche-Comté, mais augmentent dans les régions d'Outre-mer très touchées que sont la Martinique et la Guadeloupe.

53 morts ces dernières 24 heures

Sur les sept derniers jours, il y a eu 5.321 hospitalisations au total, alors que mi-août il y en avait plus de 9.000 par semaine.

Le taux de positivité, descendu à 2,9% samedi, s'est maintenu à ce niveau dimanche.

Le Covid-19 a provoqué la mort de 114.210 personnes en France depuis le début de la pandémie, dont 53 sur les dernières 24 heures.

La campagne de vaccination garde son rythme. D'après la Direction générale de la Santé, 48.390.138 personnes ont reçu au moins une injection (soit 71,8 % de la population totale) et 43.584.130 personnes bénéficient d'un schéma vaccinal complet (soit 64,6 %).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.