Covid-19 : les hôpitaux se vident peu à peu

Covid-19 : les hôpitaux se vident peu à peu
Les hôpitaux de France comptaient 7.801 patients atteints de Covid-19 ce mardi 28 septembre

publié le mardi 28 septembre 2021 à 20h25

Le taux de positivité des tests reste quant à lui stable.

Le nombre de personnes malades du Covid-19 et hospitalisées était toujours orienté à la baisse mardi 28 septembre, tandis que la vaccination progresse lentement. Selon les données de Santé publique France, 7.801 personnes sont hospitalisées à cause du Covid-19 (dont 304 admissions en 24 heures), contre 7.980 lundi. En services de soins critiques, qui accueillent les malades les plus atteintes, le nombre de patients est de 1.524 (contre 1.571), 79 nouvelles admissions.

Le nombre de décès s'élève à 116.615, dont 89.780 à l'hôpital et 60 au cours des dernières 24 heures. Le taux de positivité est stable à 1,2%, avec 6.765 nouveaux cas confirmés depuis la veille. Concernant la vaccination, 50.424.839 personnes ont reçu au moins une injection (soit 74,8% de la population totale, contre 74,7% lundi) et 48.412.946 personnes sont entièrement vaccinées (soit 71,8% de la population totale contre 71,7% lundi).

Du côté des mesures de l'exécutif contre l'épidémie, le ministère de l'Education nationale va expérimenter dans une dizaine de départements un nouveau protocole sanitaire pour les écoles primaires, consistant à tester tous les élèves d'une classe s'il y a un cas de Covid-19 et à isoler seulement les cas positifs, a annoncé Jean-Michel Blanquer.

Dans un avis rendu mi-septembre, le Conseil scientifique avait préconisé que le dépistage du Covid-19 soit systématique et hebdomadaire à l'école primaire et conduise à n'isoler que les cas positifs au collège et au lycée. "On est évidemment très attentifs à ce que dit le Conseil scientifique, et donc on va prendre en compte cet avis, en lançant une expérimentation dans une dizaine de départements. L'expérimentation consiste, à chaque fois qu'il y a un cas positif, à tester toute la classe et à ne renvoyer à la maison que ceux qui sont positifs", a indiqué le ministre de l'Education sur Franceinfo. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.