Covid-19 : les gestes barrières oubliés avec le beau temps ?

Covid-19 : les gestes barrières oubliés avec le beau temps ?
Des promeneurs profitent du soleil sur les quais de Seine, le 20 février 2021 à Paris.

, publié le dimanche 21 février 2021 à 14h30

Alors que les Français sont nombreux à profiter des températures printanières du week-end, les forces de l'ordre ont multiplié les rappels à l'ordre pour faire respecter les gestes barrières.

Alors que l'épidémie de coronavirus ne faiblit pas, le temps printanier qui s'est installé sur l'Hexagone fait craindre aux autorités un relâchement des gestes barrières, d'autant plus que le soleil se couche désormais après le début du couvre-feu à 18 heures. "Il va faire 19 degrés à Paris samedi et dimanche et 20 degrés sur la côte d'azur ! A 18h30 il fera jour, ça va commencer à énerver un tout petit peu les gens", s'inquiétait ainsi un ministre dans Le Parisien.

En prévision, plusieurs préfectures ont annoncé un renforcement des contrôles des mesures sanitaires



Sur les quais de Saône à Lyon ou de Seine à Paris, ils étaient nombreux samedi à être venus profiter du soleil, certains promeneurs avouant d'ailleurs avoir "relâché un peu la pression". "On reste des êtres humains, et parfois on est un petit peu faible, surtout lorsqu'il fait beau comme aujourd'hui", témoigne une jeune femme sur franceinfo

Parcs, jardins, espaces verts ou plages étaient également plébiscités et les masques n'étaient pas toujours de la partie, même dans les lieux où ils sont pourtant obligatoires. Les forces de l'ordre ont dû multiplier les rappels à l'ordre pour faire respecter les gestes barrières et rappeler le couvre-feu. "Le canal Saint-Martin (à Paris, ndlr) était noir de monde. Les gens ne respectaient pas la distanciation sociale. Beaucoup consommaient de l'alcool. Ça a été fastidieux", confie un policier présent sur place samedi soir à ActuParis.

Tout manquement aux mesures sanitaires peut conduire à une amende de 135 euros.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.