Covid-19 : les gérants de discothèques fixés sur leur réouverture avant le 15 juin

Covid-19 : les gérants de discothèques fixés sur leur réouverture avant le 15 juin
Alain Griset a rencontré les professionnels du secteur

publié le samedi 15 mai 2021 à 18h35

En France, bars et restaurants vont pouvoir rouvrir leurs terrasses le 19 mai avant d'accueillir leurs clients en salle à partir du 9 juin. Mais les gérants de boites de nuit, eux, n'ont toujours pas de date de réouverture. 

"Je leur ai donné une perspective, puisqu'avant le 15 juin, on leur fixera une date d'ouverture", a indiqué le ministre délégué aux PME Alain Griset, invité samedi d'Europe 1. 


L'Etat au chevet des professionnels du secteur
"J'ai beaucoup rencontré" les professionnels du secteur, souligne le ministre.

"Il y a un travail qui est actuellement en train de se faire. Avec le ministère de la Santé, nous aurons la semaine prochaine des échanges pour regarder de quelle manière on va pouvoir les rouvrir en sécurité."

Il l'a promis, l'Etat restera au chevet des professionnels du secteur. "On va continuer à les accompagner financièrement parce que je connais leurs difficultés, et on va trouver une solution, je l'espère assez rapidement." Les exploitants de discothèques seront fixés le "15 juin au plus tard" sur la date de leur réouverture et pourront bénéficier d'une prise en charge étendue de leurs coûts fixes, avait annoncé lundi le ministre délégué.

Les lieux de réception (salles de fêtes, etc.) pourront accueillir à nouveau des événements assis à compter du 19 mai, avec une place sur trois occupée et des convives "en quinconce entre chaque rangée", puis une place sur deux à compter du 9 juin, avant une occupation normale des lieux (y compris debout), en respectant les gestes barrières, à partir du 30 juin.

Un référé a été déposé en Conseil d'Etat par des exploitants de discothèques pour demander leur réouverture le 30 juin, ces derniers s'estimant discriminés. Mais les risques de contamination sont jugés particulièrement élevés dans ces établissements fermés, le Covid-19 étant réputé se transmettre via les aérosols, c'est-à-dire les nuages invisibles de particules produits par la respiration, la parole ou les cris des personnes infectées, qui ont tendance à se concentrer dans l'air si la ventilation est mauvaise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.