Covid-19 : les Français reprennent doucement confiance en l'avenir

Covid-19 : les Français reprennent doucement confiance en l'avenir
Canal Saint-Martin à Paris, le 9 novembre 2020.

, publié le jeudi 03 décembre 2020 à 17h05

"Les Français pensent qu'il y aura des leçons à tirer de la crise sanitaire, que 'le monde d'après' sera porteur de changements", souligne le directeur général d'Aviva France. 

Entre la perspective d'un déconfinement prochain - prévu le 15 décembre si les conditions sanitaires le permettent - et les annonces d'arrivées imminentes de vaccins contre le Covid-19, les Français retrouvent un peu le moral. Si le pays compte toujours une majorité de personnes pessimistes, ces perspectives ont eu un effet immédiat sur la confiance des Français dans l'avenir de la situation économique, révèle un sondage* Odoxa réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva.

Alors qu'en octobre, 13% des Français étaient plutôt plus confiants en l'avenir économique, ils sont désormais 23%.



Deux tiers des sondés pensent également que la crise sanitaire va davantage inciter les pays comme la France à investir dans les systèmes de santé et de soin et près de huit sur dix (79%) estiment que les entreprises accéléreront leurs mutations technologiques vers plus d'innovation et de digital. Pour sortir de la crise, les Français comptent d'abord sur l'échelon local : 40% pensent que ce sont les collectivités locales (mairies, régions...) qui pourront le plus participer, devant les entreprises (26%), l'Etat (17%) et le gouvernement (15%).

"Les Français pensent donc qu'il y aura des leçons à tirer de la crise sanitaire, que 'le monde d'après' sera porteur de changements. Ils nous disent aussi que cela a changé leur relation au travail, et qu'ils restent positifs sur l'avenir post-Covid-19", analyse sur BFM Business Patrick Dixneuf, directeur général d'Aviva France.

Par ailleurs, selon cette étude, les Français sont en majorité satisfaits du comportement de leur entreprise durant cette crise. Ainsi, plus de sept Français sur 10 estiment qu'elle se comporte bien avec ses employés. Les salariés gagnant plus de 3.500 euros par mois et ceux pratiquant le télétravail à 100% se montrent particulièrement satisfaits (respectivement 80 et 77% de satisfaits). La satisfaction est un peu moins importante chez les jeunes, les Franciliens et les ouvriers où la part d'insatisfaits se monte respectivement à 38, 37 et 33%. 

*Sondage réalisé par Internet les 25 et 26 novembre 2020 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.