Covid-19 : les Français privilégient les courses du quotidien plutôt que les loisirs

Covid-19 : les Français privilégient les courses du quotidien plutôt que les loisirs
Photo d'illustration.

publié le dimanche 12 septembre 2021 à 08h00

La crise sanitaire et économique pesant sur le budget des ménages, certains font des économies sur le high-tech (37%), le sport (35%), les sorties (32%) et l'habillement (32%). Seuls 23% rognant sur l'alimentation et 20% sur l'hygiène, selon une enquête* Ipsos pour l'agence de publicité in-Store Media.

En revanche, malgré l'épidémie, ils plébiscitent toujours les commerces physiques. 




Trois Français sur dix estiment que leur budget a baissé depuis l'apparition de l'épidémie. Sur quoi réalisent-ils des économies ? Trente-sept pour cent citent d'abord les dépenses high-tech, suivies du sport (35%), des sorties (32%) et de l'habillement (32%). Seuls 23% envisagent de faire des économies sur l'alimentation et les boissons, et 20% sur l'hygiène. Ils sont 46% à déclarer faire leurs courses à 10 euros près, un chiffre similaire à celui de 2020 (45%). 

Où font-ils leurs courses du quotidien ? Malgré le Covid, les acheteurs privilégient largement les magasins au drive ou aux livraisons. Ils sont 92% à se fournir dans les supermarchés et hypermarchés, 33% dans des commerces de bouche, 27% dans les petites supérettes, 19% en drive et 7% en livraison à domicile. Huit personnes interrogées sur dix déclarent que la crise sanitaire et les mesures prises n'ont pas dégradé leur expérience en magasin, 41% estimant même qu'elle s'est améliorée (41%).

Consommer plus responsable 

La crise a par ailleurs renforcé leur aspiration à une consommation plus responsable. Les personnes interrogées recherchent d'abord des produits alimentaires sains et équilibrés (76%), made in France, locaux ou de saison (70%) et issus de l'agriculture biologique (55%). 

Depuis la crise, les sondés déclarent acheter plus de produits français (59%), de produits non transformés et frais (53%) et de produits locaux (52%). ils privilégient aussi davantage le fait-maison (51%). 

Mais plus du tiers des Français trouvent difficile de contrôler ses dépenses tout en consommant des produits sains et équilibrés (36%), issus de l'agriculture biologique (43%) ou made in France (44%). Près d'un Français sur deux rencontre des difficultés pour consommer des produits d'hygiène et d'entretien neutres pour la santé et l'environnement. C'est pourquoi seuls quatre personnes interrogées sur dix se disent prêtes à payer plus cher pour des produits respectueux de l'environnement ou pour des marques engagées et responsables. 

* 2.000 Français en charge des achats pour leur foyer ont été interrogés en juin 2021 (panel représentatif de la population française, méthode des quotas). 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.